Quand ça veut pas, ça veut pas….

Y’a des jours comme ça où on se dit qu’on aurait mieux fait de rester couché….

Vous savez, ces jours où tout déraille dès le lever. Tenez, l’autre jour, le dino a vécu un de ces jours maudits….

Une classe qui part en vrille qu’il faut recadrer vite fait. Pour le bien fait on repassera, dans la mesure où le gnou pris en tête à tête deux jours auparavant pour qu’on lui remette les points sur les i et les barres sur les t a trouvé super fun de répondre insolemment à un prof le lendemain…

Que dire de celui qui a vertement envoyé paître le prof qui avait eu l’effronterie, que dis-je, l’immense audace, de lui imposer un groupe de travail qui n’avait pas l’heur de lui plaire?

C’est bien simple, quand j’éteins un incendie d’un côté, y’en a un autre qui démarre de l’autre….

Ajoutons à cela les joies d’une découverte impromptue, la veille pour le lendemain, de la soudaine disparition de la quasi totalité de mes gnous exotiques, et donc l’obligation de monter en catastrophe quelque chose pour les pauvres égarés qui auront l’immense chance d’avoir cours avec le dino…. quoique, rien n’est certain là-encore, puisque le dinosaure a prévu des exercices sur le net et que rien ne permet de savoir ce qu’il en sera avec les ordinateurs…

Au choix:

la connexion faiblarde pourrait faire que les pages web ne s’ouvrent pas…. ou ne s’ouvrent qu’après de longues minutes d’attente….

le logiciel permettant de faire fonctionner certains exercices n’aura probablement pas toujours été mis à jour, et cela nécessitera trois clics au lieu d’un pour faire démarrer l’exercice, clics devant être faits par le prof vu qu’en règle générale le gnou exotique a une maîtrise très aléatoire de l’outil informatique…

l’administrateur du réseau a, pour une raison mystérieuse, interdit le contrôle+clic qui permet d’ouvrir directement un un lien depuis un document créé sur un traitement de texte…  ce qui veut dire que pour accéder à un lien il faut soit taper l’adresse complète (finger in the nose pour des gnous exotiques bien sûr) soit faire un copier-coller (finger in the nose bis pour des gnous exotiques bien sûr)….  c’est donc au prof de se cogner tous les copier coller s’il veut que ses gnous puissent travailler en toute sérénité….

et, last but not least, il reste à espérer que tous les gnous présents aient reçu leur code pour  pouvoir accéder aux ordinateurs de la Tanière (et rien n’est moins sûr…..)

A part ça, tout va bien dans l’Education Nationale!

Advertisements
Cet article, publié dans Coups de gueule et de griffe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Quand ça veut pas, ça veut pas….

  1. AlainX dit :

    Quoi ? Qu’est-ce que j’apprends ?
    Les écoles disposeraient d’ordinateurs et de connexion Internet ?
    Va encore y avoir du chômage chez les fabricants de craies et de tableaux noirs…
    et après on dit que le pays se désindustrialise…
    Il est grand temps de changer le « système »…

  2. Anne dit :

    Ah!!! Cela refonctionne! Pas moyen de laisser de commentaires les jours précédents! Quand ça ,ne veut pas…

  3. beatrice29 dit :

    Et on nous offre de géniales formations au numérique en veux-tu, en voilà… C’est parfait de ne rien pouvoir utiliser ensuite. Je constate que c’est partout pareil… j’allais dire « ça me rassure », mais en fait, non, pas du tout !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s