Un peu de douceur dans un monde de brutes.

Petit florilège de bons mots de nos gnous exotiques lâchés dans le questionnaire de Proust:

Mon héros de fiction c’est Batman parce qu’il aide ceux qui sont sans différence (pour sans défense)… En lisant ça la girafe a hésité entre le sourire attendri et la larme de désespoir… parce que ce n’est sûrement pas par un hasard total que ce jeune gnou a fait cette erreur…. Quelle image peut-il bien avoir de lui-même?

Il aide les jeans (pour les gens). On rigole, on rigole, mais c’est important la sauvegarde du jean aussi!

Ce personnage protège des chats (pour des méchants). Souris du monde entier, cessez de trembler! Un sauveur vient de vous arriver!

Bon, on vous dispensera des réponses à propos du héros de la vie réelle parce que là, c’est sûr, nous avons de quoi faire pleurer dans les chaumières, et ce n’est pas la vocation première de ce blog!

 

Publicités
Cet article, publié dans La tour de Babel, Le collier de perles de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un peu de douceur dans un monde de brutes.

  1. Alainx dit :

    Certains éléphants aussi sont sans défenses… ce qui fait leur différence…
    sans défense pour survivre… on les passe chez le dentiste…
    et il paraît que ce n’est pas de la fiction, ça…
    quelques larmes pour la défense des gnous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s