Absences justifiées….

En moins d’une semaine les gnous de la Tanière ont gentiment rappelé à leurs professeurs bien aimés que ça sentait très très fort la fin de l’année sscolaire.

Le premier qui me dit que le calendrier scolaire annonce les vacances d’été le mardi 05 juillet au soir sera immédiatement et aussitôt viré de ce blog… Parce que manifestement y’a une petite erreur sur le calendrier de notre bien aimé Mammouth….

Ben oui ! Sinon comment expliquer que Tubulette-Mignonette alors qu’elle rendait au père d’une jeune gnou un bulletin du second trimestre déplorable n’ait eu à gérer comme seule et unique angoisse parentale cette annonce, faite très calmement: “ Alors j’ai eu des bons prix pour partir en vacances, donc ma fille sera absente à partir du 1er juin. Comme les cours se finiront sans doute vers le 15, c’est pas bien grave si la lumière de mes jours rate deux petites semaines de cours!”

Tubulette-Mignonette a failli en manger la totalité de sa réserve de tubes à essai. Mais, comme c’est une grande professionnelle, elle s’est contentée de rappeler au géniteur que les vacances débutaient le 5 juillet au soir. Croyez-vous que le monsieur s’en soit ému plus que ça? Point du tout, il a juste suggéré à Tubulette-Mignonette que les professeurs envoient à sa rejetone les cours qu’elle allait rater, parce que, vous comprenez bien Madame, qu’une affaire pareille, ça ne se refuse pas!

Ben oui… forcément… on comprend bien….

Alors que Tubulette-Mignonette finissait de nous raconter cette charmante histoire en croquant nerveusement dans les morceaux de chocolat noir que lui tendait gentiment la girafe ( c’est bien connu, le chocolat noir, c’est bon pour les nerfs, c’est bourré de magnésium) on a toqué à la porte de la salle des profs.

Enfin, pour être précis, quelqu’un a tambouriné sur la porte avec la délicatesse d’un éléphant en rut lancé au grand galop à la poursuite de l’éléphante sur laquelle il venait de jeter son dévolu.

Quelque peu irrité par ces manières de gougnafiers, le dino se lève et ouvre théâtralement la porte en beuglant à la cantonade: “ Qui tape avec une telle délicatesse à la porte?”

Et là, Petit Toucan, après avoir fait prudemment un pas en arrière (pas fou l’animal!), lève la main pour se dénoncer… Pas de bol pour lui, il fait partie de la classe que le dino drive depuis le début de l’année…. Une bonne engueulade plus tard, Petit Toucan exposait à son professeur adoré la raison de sa venue dans l’antre personnelle des professeurs.

Cette raison tenait en une phrase interrogative toute simple: “M’dame, l’école est obligatoire jusqu’à quand?”

Manifestement le jeune gnou ne s’interrogeait pas sur l’âge à partir duquel il pourrait fuir l’école…. Le  dino a donc retenu une réplique du style “16 ans…  y’a encore du boulot pour toi mon grand!” et s’est contenté de lever un sourcil interrogateur….

Et Petit Toucan de préciser:

“Non parce qu’il faut que je retourne en Italie pour faire refaire ma carte d’identité, parce que sinon je ne pourrai pas partir en vacances… donc maman demande jusqu’à quand je suis obligé de venir au collège.”

Le dino a aboyé un “Date des vacances d’été: 5 juillet au soir. Ecole obligatoire normalement jusqu’à cette date!” qui a légèrement fait reculer le gnou mais ne l’a pas pour autant vraiment démonté. Il a fini par arracher au dino les dates du brevet des collèges parce que bon après c’est plus la peine de venir hein, et faudrait quand même pas qu’il ne puisse pas partir en vacances cet été ce pauvre enfant!

A cet instant précis une question me taraude: Croyez-vous que les parents de mes gnous adorés comprendraient que je disparaisse de la circulation pendant un petit mois histoire de pouvoir profiter tranquillement de la Grèce alors qu’il y fait déjà beau et que les touristes de base ne l’ont pas encore trop envahie? Parce que bon, j’ai  vu des tarifs intéressants à certaines périodes où normalement je suis censé enseigner….

Question subsidiaire: comment Grand Lion et Petit Lion prendraient-ils la chose?

Manifestement certains gnous et leurs géniteurs ont quelque peu oublié qu’ils avaient certes des droits mais que ceux-ci s’accompagnaient de devoirs (qui ne sont pas, en théorie, facultatifs!)

M’énerve, m’énerve, m’énerve….

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Absences justifiées….

  1. Ariane dit :

    Oui mais bon, s’il faut que tu fasses refaire ta carte d’identité, alors tu peux partir, disons, après-demain, c’est encore le bon moment pour un mois en Grèce !
    Ici c’est toute l’année que ça manque ou que ça part une heure avant « pour aller chercher le petit frère à l’école » parce que les aménagements du rythme scolaire ont flanqué la pagaille dans les organisations parentales et qu’il faut bien récupérer les petits ! Alors c’est la « grande » soeur qui s’y colle. C’est pas grave, hein, pour ce qu’elle y fait au collège (citation)…

  2. Anne dit :

    Ah… Ma biche!!! Dans l’école où je travaille ils sont très rares ceux qui partent en vacances. Mais ceux qui ont les moyens les prennent… Quand ça les arrange. Ben oui, pour le même prix en avril ou en mai on peut s’offrir deux trois jours de plus. Au soleil, ou à la montagne, ou de l’autre coté de la terre. Et au retour, ces parents que tu ne vois jamais, viennent à l’école faire admirer leur bronzage et raconter, par le menu, comme c’était bien….
    Voui, voui, voui….

  3. Shakti dit :

    J’aurai encore le droit de venir commenter ici, si je dis que le père de ma progéniture m’a demandé s’il pouvait prendre les enfants dès le vendredi 1er pour son mois de vacances et que, indigne que je suis, j’ai dit oui !?!? (je précise qu’ils sont petits, l’un passe en CM2 et l’autre en CE2).
    J’ai déjà dit ici tout le respect que je porte au corps enseignant, mais franchement (et je sais que ce ne sont pas les profs qui l’ont décidé), faire finir l’école, un mardi, après 11 semaines non stop, j’appelle ça de la connerie en barres !
    Mais je comprends que ce soit frustrant pour les enseignants qui devront être là jusqu’au bout.

    • le dinosaure dit :

      Tu pourras toujours venir commenter.
      Et je suis d’accord avec toi, le lundi et le mardi c’est de la connerie pure, juste histoire de dire que les profs ont trimé jusqu’au bout.
      En attendant on nous a mis le brevet près de deux semaines avant la date officielle des vacances et les procédures d’orientation font que comme chaque année les 3emes verront leurs notes arrêtées début juin… Mais apparemment ça ne dérange personne là-haut de transformer les profs en G.O chaque fin d’année tout en clamant à tout va qu’on veut « reconquérir » le 3eme trimestre…. 😦

  4. Agdel dit :

    Le collège de ma fille, comme chaque année, ne leur fait pas reprendre les cours après le brevet (qui ne la concerne pas, elle est en 4e), donc fin de l’année scolaire officielle le 17 juin.

  5. ksk dit :

    Vue de l’extérieur l’Éducation nationale semble être dans un monde parallèle, les dates de vacances sont suffisamment farfelues pour que de moins en moins de personnes en tiennent compte.

  6. Ariane dit :

    Bon, j’avoue, tout mon collège, nous sommes partis au ski en dehors des vacances scolaires. Avec rendez-vous avec le prof principal pour demander l’autorisation. Je faisais les devoirs, même ceux sur table. J’étais très bonne élève et cela n’a jamais choqué les profs, apparemment. Mais je suis d’accord, si tout le monde faisait ça, ce serait le souk !

  7. Sabine T dit :

    C’est pareil en école primaire et en plus, les parents ne s’embarrassent à demander une autorisation où des dates quelconques … non, ils nous informent que … Et toi, tu te tais car la sacro-sainte raison familiale est plus important que l’assiduité à l’école…. Moi aussi, ça ferait du bien à mon compte en banque de partir avant le grand rush !!

  8. Isabelle dit :

    En même temps … Le plus âgé de mes gnous est rentré cette année dans la tanière proche de notre domicile. Mi mai, nous avons l’immense plaisir de découvrir que, à partir du 21 juin, il n’aura plus de cours, plus du tout. Ben sur, il peut être accueilli à la tanière, en permanence du matin au soit, un temps soit peu qu’il y ait du personnel pour encadrer ces salles dédiées, et bien sûr aussi, la cantine est payée jusqu’au 5 juillet, que notre gnou y mange ou pas … Alors comment dire, avec les 3h en moyenne d’absences hebdomadaires et non remplacées de professeurs, sans que nous, parents, sachions pourquoi … Je ne remet en aucun cas en cause les absences des professeurs, mais il faut admettre que, de l’extérieur, tout cela semble un peu chaotique …D’ou les questions sur la fin de l’année … (Bon, d’accord, je sors 😉 )

    • le dinosaure dit :

      Arrêt des cours à partir du 21 juin sans doute parce que la tanière de ton gnou doit être centre d’examen: préparation des salles le 22 et brevet des collèges 23 et 24 juin. Si le bahut est centre d’examen il est sans doute aussi centre de correction, donc le mardi et le mercredi les profs d’histoire, de français et de maths sont sans doute convoqués pour corriger…
      Pour les absences hebdomadaires faut sans doute, si c’est comme chez nous, dire un grand merci à Najat et sa réforme… et comme pour qu’un prof soit remplacé il faut au minimun 15 jours d’absence, et trouver un remplaçant (ce qui n’est plus très évident)…. si un prof est bêtement malade, ben il n’est pas remplacé…
      Pour la cantine c’est partout pareil, mais je ne saurais pas t’expliquer le pourquoi du comment de la chose! 😦
      Après faudrait sans doute que les tanières apprennent à communiquer avec les parents! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s