Le retour de Miss Scoumoune…

Elle est toujours là, tapie dans un coin.

Elle attend patiemment son heure….

Et quand l’occasion se présente, elle frappe, impitoyable.

Qui?

Miss Scoumoune bien sûr!

Après avoir terrassé la girafe à coup de syndrome grippal, elle a décidé de continuer sur sa lancée.

Tout a commencé par une anodine vaisselle au cours de laquelle la même girafe a réussi à casser deux verres, lavés et rincés bien sûr parce que sinon c’est moins amusant…

Bien sûr, les verres ont trouvé super sympa de se vautrer, propres donc, depuis l’égouttoir à vaisselle jusque dans l’évier rempli de vaisselle sale suite à l’activité culinaire intense du dino au cours de l’après-midi. Va-t-en récupérer les éclats de verre dans un évier plein jusqu’à la gueule!

Naïvement, on a cru que cela suffirait à calmer Miss Scoumoune.

Et pour mieux nous tromper la perfide s’est tenue tranquille pendant quelques jours… jusqu’à ce que nous revenions des courses.

En vidant le grand sac gentiment rempli par le non moins gentil monsieur du drive le dino que je suis a pris un sac qui contenait deux bouteilles. Et le sac s’est superbement déchiré sur toute sa hauteur, laissant son contenu se vautrer lamentablement sur le carrelage de la cuisine.

Et dans le lot il y avait une superbe bouteille en verre d’un litre et demi…

Une bouteille d’huile d’olive….

Qui a littéralement explosé en mille morceaux, arrachant un hurlement d’horreur à la girafe qui s’est retrouvé, au sens proche, douchée à l’huile d’olive et aspergée par des morceaux de verre…

Je vous passe le spectacle d’un dino complètement ahuri, sac éventré à la main, qui n’a rien trouvé d’autre à dire que “C’est pas moi!”, sur un ton misérable….

Un rouleau de sopalin plus tard, trois balayages intensifs de la cuisine plus tard, six passages de serpillère intensifs avec dose de produit nettoyant en mode plus plus plus, la cuisine ne ressemblait plus à une gigantesque patinoire collante.

La girafe avait enchaîné un strip tease intégral et un réhabillage afin de se vêtir d’habits non parfumés à l’huile d’olive et le dino attrapait ses baskets qu’il avait enlevées au moment de l’explosion pour ne pas patauger dans l’huile….. et se plantait allègrement un éclat de verre, vicieusement enfoncé dans lesdites baskets, dans la main….

Rien de grave hein… mais là, si Miss Scoumoune pouvait prendre quelques semaines de vacances, c’est pas que, mais nous apprécierions, histoire de pouvoir profiter des nôtres!

Merci d’avance!

Publicités
Cet article, publié dans En marge de la savane...., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le retour de Miss Scoumoune…

  1. jereve dit :

    Alors là, que dire…
    Chapeau bas !
    Vous mettez la barre super haut pour les suivants, quand même !!!
    😀

  2. Alainx dit :

    Tout cela n’est-il quand même pas un peu exagéré comme prétexte pour faire un strip-tease intégral ?
    :-))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s