Un peu de tendresse dans un monde de brutes….

Croisé ce  matin un grand gnou d’un bon mètre quatre vingt qui, peigne à longues dents fines à la main, se recoiffait précautionneusement en utilisant les portes vitrées menant aux salles de cours comme miroir….

C’était tellement hallucinant comme spectacle que ni la girafe ni moi-même n’avons eu le cœur de lui intimer l’ordre d’aller se ranger avant qu’il n’ait fini sa retouche capillaire!

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Un peu de tendresse dans un monde de brutes….

  1. Ariane dit :

    Spectacle pacifique au moins ! Ici, un sixième en a menacé un autre… au couteau…
    Soupir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s