Balai, potion et chocogrenouilles

Comme on  vous l’a laissé entendre dans un précédent billet, je suis Potteraddict.

Rassurez-vous, le dino échappe cependant – avec bonheur – aux produits dérivés de tous poils dont j’ai toujours eu une sainte horreur.

Ma passion personnelle ne se manifeste par rien d’autre qu’une connaissance relativement approfondie de le saga de J.K. Rowling ;  l’extrême cohérence de l’univers Potterien me fascine. Bien sûr, j’ai vu les films – que j’ai globalement appréciés, pas autant que les bouquins parce que, malgré tout, je reste une croqueuse de papier.

N’empêche que quand le dino m’a proposé d’aller visiter les studios Warner où toute la saga a été tournée, j’ai glapi.

Un truc du genre “Par Merlin et Morgane”.

Le dino m’a regardé comme si j’étais atteinte d’un mal mystérieux et a réservé les billets.

Ensuite, elle a fouillé la cuisine.

Je la soupçonne d’avoir recherché activement une quelconque réserve de Bièrraubeurre.

Bref, il y a quelques jours, j’ai débarqué aux studios Warner, excitée comme une puce sous acide.

Faut dire que la matinée avait commencé sur les chapeaux de roues  puisque, à 6 h, l’hôtel a pris sur lui de nous réveiller en fanfare.

Avec une alarme à incendie bien stridente.

Qui m’a tirée de sous la couette avec cette phrase empreinte d’une générosité sans limites :

“Rhhhâ bon sang, aujourd’hui c’est Potter ! Alors on saute dans nos affaires, on attrape le sac et on décanille ! On a un bus, nous !”

Oui, je sais.

J’ai honte.

Bon, pas assez pour aller ouvrir quand l’hôtelier passablement agacé a frappé à notre porte pour vérifier que tout allait bien.

Comme je n’étais pas prête, c’est le dino qui s’y est collé.

En… Hum… Petite tenue.

Autant te dire que quand nous sommes passées devant la réception, le “Have a good day !” était pour le moins… Enthousiaste.

Bref, à peu près une heure après, nous embarquions pour le monde de Poudlard.

Et moi qui ne suis pas du tout, mais alors pas du tout, adepte des parcs d’attraction et autres mondes dérivés made in plastique, j’ai eu l’impression d’entrer dans les bouquins…

Découvrir la “chambre” de Harry chez les Dursley…

IMGP0259

 

Dîner dans la grande salle de Poudlard…

IMGP0270

Ecouter le discours de début d’année…

IMGP0272

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traîner dans la salle commune de Gryffondor (et ne surtout pas faire mon devoir de potions …)

IMGP0299

 

Admirer la moto de Sirius…

IMGP0320

 

Rêver d’une partie de Quidditch (vous nous imaginez, moi et ma vieille copine Miss Scoumoune, sur un balais volant ?)

IMGP0323

Recevoir THE lettre, bien sûr …

IMGP0351

Prendre le Poudlard-Express, évidemment…

IMGP0347

 

IMGP0340

 

Et puis se balader sur le Chemin de Traverse…

IMGP0372

Bref, gros coup de cœur… D’après le dino, j’avais… Ohhh… 7 ans à tout casser ! Et vous savez quoi ? J’ai adoré ça !

 

110_0902

Publicités
Cet article, publié dans On the road..., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Balai, potion et chocogrenouilles

  1. Anne dit :

    C’est bien le seul parc à thème que je serais contente de visiter! Surtout si tu donnes un avis aussi positif!

  2. jereve dit :

    OoOoOoOoOoOoooh…
    😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s