Tous aux abris!

Le ministère a donné ordre d’effectuer un exercice de confinement pour préparer les profs à gérer leurs élèves en cas d’alerte attentat!

Je ne sais pas qui parmi l’équipe dirigeante de la Tanière a trouvé super sympa de nous coller cet exercice la dernière semaine avant les vacances de Noël, aka au moment où les gnous sont au sommet de l’hystérie et tout bonnement ingérable 95% du temps, mais bon… il a été décidé en haut lieu qu’il y aurait exercice de confinement la dernière semaine!

Et comme dans l’E.N on est toujours très prévoyant, on a pris soin d’envoyer aux profs un petit topo récapitulatif sur la conduite à tenir.

T’es prêt ami lecteur? parce que, je t’avertis, là, c’est parti pour le traditionnel bêtisier de fin d’année, certes avec un petit peu d’avance, mais c’est bel et bien un bêtisier…

Première information: parmi les types de risque pouvant déclencher un confinement il y a LE tempête…. Quelqu’un pourrait-il dire aux grands pontes de l’E.N que “tempête” est un mot féminin depuis quelques siècles maintenant? Merci….

Et ensuite c’est un véritable festival:

Le prof doit rester dans sa salle, lumières éteintes, loin des portes et des fenêtres après avoir fermé à clef sa salle de classe, la porte menant au bâtiment et après avoir tiré les rideaux.

Question n°1: quand je vais fermer la porte qui mène à mon bâtiment je laisse mes gnous tout seuls dans la salle? Voilà qui va les rassurer, je le sens bien.

Question n°2: comment je fais pour fermer les rideaux dans ma salle, vu qu’ils sont déchirés pour la plupart et que pour les fermer je dois en moyenne batailler près d’une minute par rideau?

Question n°3: quelqu’un a-t-il pensé que la porte menant à mon bâtiment est intégralement vitrée et n’a aucun rideau et que donc en allant la fermer, en cas d’attentat, je risque au mieux de signaler ma présence à un potentiel terroriste, au pire de me faire purement et simplement tirer comme un lapin le jour de l’ouverture de la chasse?

Le prof et ses élèves doivent rester silencieux dans une pièce obscure. On recommande donc de mettre les portables en silencieux (va faire mettre leurs portables en silencieux à 25 gnous un chouia paniqués par une alerte attentat… ça va être un pur moment de plaisir dans certaines classes, je vous raconte pas! ) et de ne communiquer que par gestes.

Question n°4: est-ce que communiquer par gestes DANS LE NOIR est la meilleure des façons de se faire comprendre? Allez savoir pourquoi, là, j’ai un léger doute, mais c’est sans doute mon mauvais esprit légendaire qui s’exprime une fois encore!

Et que dire de cet ordre donné aux profs: se connecter immédiatement à sa messagerie pour recevoir les consignes à suivre…. Mais euh, si je me connecte à ma messagerie, j’allume mon ordinateur, et si j’allume mon ordinateur, ben y’a de la lumière dans la salle…

C’est moi où il y a un léger souci de cohérence là?

Et le meilleur pour la fin….  Si jamais ordre est donné d’évacuer les salles, il nous faut regagner avec nos gnous (si possible au complet) un bâtiment bien précis sans passer par l’extérieur où se trouve le méchant terroriste pas beau.

Ce qui donne pour le bâtiment des profs de français de la Tanière le petit jeu de piste suivant:

La girafe sort avec ses 25 gnous de sa salle pour rejoindre la salle du dino. Pour cela elle passe devant la porte d’accès au bâtiment intégralement vitrée et sans rideau. On en déduit donc que pour ne pas se faire remarquer il faut qu’elle le fasse en rampant suivie (ou précédée, on sait pas, on nous a pas dit!) de ses gnous, dans un espace qui doit à tout casser faire 8 mètres carrés.  Pour sortir de sa salle elle doit la déverrouiller, pour rentrer dans celle du dino elle doit aussi la déverrouiller (et encore faut-il que le dino ne l’empêche pas de rentrer en pensant préserver ses gnous d’un potentiel terroriste… et vu que communiquer par geste à travers une porte, c’est un peu compliqué… il nous reste plus que la télépathie je crois! ).

Une fois la salle du dino atteinte, les 25 gnous du dino et le dino se joignent aux 25 gnous de la girafe et à la girafe pour passer dans la salle de Maman Loup. On ajoute alors aux 50 gnous et 2 profs, 25 gnous et 1 professeur de plus qui doivent rejoindre la salle de Castor-Croqueur-de-Culture, et pour cela passer devant ne nouvelle porte d’accès au bâtiment intégralement vitrée et sans rideau. 75 gnous et 3 profs rampant dans 8 mètres carrés, ça va être super discret, moi je vous le dis!

Une fois la porte de Castor-Croqueur-de-Culture déverrouillée (en admettant toujours qu’il veuille bien laisser rentrer la horde de gnous qui déferle dans sa salle), on ajoute aux 75 gnous et aux 3 profs, 25 autres gnous et 1nouveau prof….

Tout ce petit monde traverse la salle de Castor-Croqueur-de-Culture pour atteindre le bâtiment de ralliement dans lequel, en prime, il faut monter par des escaliers d’une discrétion toute relative (on y a ,à chaque intercours, l’impression qu’une horde de rhinocéros charge avec fureur… )

Ben moi je vous le dis, si jamais la Tanière est victime d’un quelconque attentat, on aura vraiment une veine de cocu si tout le monde s’en sort indemne!

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Tous aux abris!

  1. Shakti dit :

    Je sais, c’est mal, mais j’ai ri !
    Et bon courage pour l’exercice…

  2. luluetsatribu dit :

    Je pleure de rire (c’est mal) mais j’imagine la scène des 75 gnous rampants discrètement et de la communication gestuelle à travers la porte xD

    et pour LE tempête, il parle peut être du briquet, qui sait, c’est peut être vachement dangereux 😉

    bises

  3. Anne dit :

    J’en ris encore!!! D’autant que comme chez moi c’est moi qui organise l’exercice! Et qu’en effet on nous a demandé de le faire avant les vacances. Ce que, tête de hure que je suis, je ne ferai pas! Na! Comme d’enfermer les élèves dans le noir!!! N’importe quoi!!! Les établissement scolaires, même protégés par des grilles, sont généralement dotés de portes vitrées!… Et inocultables!

  4. ksk dit :

    C’est… intéressant…

  5. Orignal-Songeur dit :

    Je pense qu’un scénario « invasion zombie » serait efficace auprès des gnous…

  6. Cassy dit :

    Je fait pipi de rire!!!!!! Mais qu c’est bon de te lire.
    Je t’imagine a 4 pattes suivis de 25 gnous complètement en panique ou pire: hystériques de joie à l’idée de vivre un moment unique !!!!!

  7. Cassy dit :

    Oups, désolée pour la faute je ris trop et mon doigt a ripé !!!!!

  8. Alainx dit :

    Perso, je trouve que c’est plutôt bien pensé….
    75 gnous à quatre pattes, les terroristes hésiteront… Mince une école musulmane ! tout les monde est en train de faire la prière … !

    Reste une question hyper épineuse … des sunnites ou des chiites ?
    on tire ou on tire pas ?

  9. le dinosaure dit :

    Merci à tous pour vos commentaires, et une mention spéciale à Alainx qui m’a bien fait rire!

  10. Agdel dit :

    Ma fille était pliée de rire devant ton texte ! Elle râle parce qu’à l’heure du confinement, ils sont au gymnase… et me dit que la dernière fois, ils n’ont rien fait de tout ça, il fallait juste rester enfermés dans la classe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s