Ma vie avec Pierre Richard (énième épisode)

J’ai une vie difficile, il faut le savoir.

Là, voyez-vous, en ce dimanche matin, en moins d’une heure, le temps d’un petit déjeuner, la girafe a réussi à fracasser un verre en mille morceaux en lui filant par inadvertance un coup avec le fil d’alimentation de son ordinateur…. Ne me demandez pas ce qui lui a pris d’utiliser ce fil comme un fouet, je ne sais pas….

Après avoir soigneusement ramassé les débris de verre (tout en gloussant devant ma mine dépitée), la girafe s’est installée devant son petit déjeuner. En tendant le bras pour saisir la plaquette de beurre elle a posé la manche de sa robe de chambre sur la bougie aromatisée à la rose qu’elle venait elle-même de poser sur la table…. Ce qui l’a fait réagir, c’est l’odeur de brûlé…. La flamme attaquait la manche de la robe de chambre… Ben oui, commenter les informations en gardant le bras tendu au-dessus d’une flamme, ce n’est pas forcément la meilleure des idées….

Je vous laisse, je vais poser des protections sur toutes les prises électriques de la maison, barrer à la girafe l’accès à tous les appareils électriques et / ou électroniques de l’appartement et couper le gaz, histoire d’éviter qu’elle ne fasse purement et simplement sauter tout l’immeuble!

Publicités
Cet article, publié dans Sous la carapace du prof, il y a..., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ma vie avec Pierre Richard (énième épisode)

  1. jereve dit :

    Planque les allumettes aussi, tant qu’à faire… ^^
    Et bon dimanche à vous; 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s