D. Day

15 h 30. Petit-Lion se cogne à Christopher-Gwynplain, et du coup, émerge de derrière la pile de dossier de la taille du Popocatépetl qu’elle transbahute.

“Christopher-Gwynplain ! Tu tombes bien !”

Ahurissement du gnou qui n’a pas précisément pour habitude de tea-timer tous les quatre five o’clock avec les membres de la direction. Ou alors, avec du earl-grey sucré à la strychnine, vu toutes les bêtises qu’il accumule.

“Vous… Vous vouliez me voir ?

-Oui ! Tu avais demandé un stage en lycée ?

-Oui ?

-Ben c’est demain !

-Mais j’ai pas été prévenu, M’dame !

-Ben ça y est ! Tu l’es ! Ils t’attendent demain, à 8 heures ! Alors go, go, go !”

C’est moi ou les commémorations de la 2ème guerre commencent doucement à nous monter à la tête ?

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s