Non, nous ne sommes pas mortes…

Nous faisons juste partie des chanceux qui ont encore une semaine de cours à l’horizon avant de voir arriver les vacances.

Les gnous sont sur les rotules, et il va falloir les tirer comme on peut encore une semaine. Vous voulez une preuve de leur extrême fatigue? Jeune Gazelle Eveillée, modèle de sérieux et de régularité dans le travail, m’a rendu sans broncher une copie dans laquelle elle m’expliquait très sereinement que Cicéron avait été tué par des satellites qui avaient explosé…. En lui rendant sa copie quelques jours plus tard je lui ai demandé ce qui lui était passé par la tête quand elle avait noté cette réponse… Elle a ouvert de grands yeux en relisant sa prose et s’est confondue en excuses (que je ne lui demandais pas hein…). Mais l’explication à sa bourde, je n’ai pas à aller la chercher bien loin. Elle est crevée, épuisée, au bout du rouleau, elle n’en peut plus et elle a encore une semaine à tenir avec une série de contrôles bien lourds en prime.

Et nous, les profs, nous sommes dans le même état…

Chaque matin se lever est un petit peu plus difficile, les nerfs sont à vif, la patience a une nette tendance à s’évaporer en un souffle léger…

Et puis… les nouvelles qui tombent chaque jour ne sont pas faites pour nous redonner de l’énergie…

Nouveau calendrier scolaire fait en fonction des stations de ski… et des fins d’année à 12 semaines de cours non stop qui se profilent à l’horizon… Et après, on nous bassine avec les rythmes scolaires en primaire… Les gamins de primaire sont hs, les gnous de collège ne valent pas mieux… et on se faisait la réflexion avec la girafe qu’autour de nous il n’y a plus vraiment de profs en réel bon état.

Les profs sont fatigués, usés, démoralisés, minés par le manque de considération, effarés par les réformes successives qui leur tombent sur le coin du nez et qui jamais ne prennent en compte les réalités du terrain et les avis des gens qui montent au créneau tous les jours.

Les burn-out ou des trucs approchant se multiplient, la profession peine à recruter, de fidèles soldats de l’école publique en viennent tous les jours à se demander s’ils ne vont pas mettre leurs enfants dans le privé tant l’école publique est en train de devenir du vent et du vide.

Et du coup, confiteor (oui, j’en profite qu’il existe encore quelques latinistes pour glisser un peu de latin dans mon texte), l’envie s’en va, la motivation se fait la malle et ce blog se retrouve en jachère….

Publicités
Cet article, publié dans Coups de gueule et de griffe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Non, nous ne sommes pas mortes…

  1. Shakti dit :

    Courage les filles, et les autres aussi d’ailleurs !
    Comme je n’aurai pas de vacances avant fin 2015 début 2016 (début de contrat en novembre oblige), je compatis grandement.
    Allez, une bise, tiens !

  2. annealleta dit :

    Je confirme les réformes à hue et à dia, le manque de concertation (ou les concertations inutiles/ ou pour faire comme ci), les rythmes à la con, l’asservissement aux lobbies des loisirs (accessibles à un très faible pourcentage de nos élèves, à un très faible pourcentage d’entre nous), le manque de considération, voire le mépris, la fatigue…. sont désespérants!!!!

  3. asleminbutton dit :

    Je suis morte aussi et mes élèves ne sont plus que des gnomes survoltés pour empêcher la décharge complète de leurs batteries….

  4. Bidulette dit :

    Gardez courage ! Mais se battre avec un tel poids de non-sens au dessus de la tête doit en effet être épuisant…

  5. Ariane dit :

    Je compatis : 12 semaines, c’est dingue. Nous sommes ici dans ce cas et mon compagnon, prof de pipeau, comme tu dirais, est atterré. ici, les rythmes scolaires du primaire, c’est du grand n’importe quoi, on en est à les proposer de 13h15 à 14h30, récré de cantine immense, en gros et les gamins de première d’un lycée n’ont plus de prof de français depuis belle lurette jusqu’à… oh ,jusqu’au bac français, probablement.
    Mais tout va bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s