Ticket, M’sieurs Dames !

Oyez, oyez, bonnes gens !

La girafe et le dinosaure ont l’honneur et l’avantage de vous présenter “Du miel pour le dentiste”, pièce tragi-comique en 3 actes.

Grande première : le 4 février 2015.

Acte I ?

A 8 heures du matin.

Où la girafe découvre une affichette dans le couloir avertissant que les interphones en panne depuis 3 mois dans l’immeuble seront changés le matin même.

Et qu’il faut être là.

Je vois d’ici la tête de Grand Lion si je lui disais : “Permettez ? Je rentre, mon interphone m’appelle”

Nul doute qu’elle me bisouillerait les pommettes avec une bonne baffe petite tape d’encouragement.

Bref, je me résigne à frapper à la porte de Perroquette-Pipelette, la voisine du dessous.

Qui n’est pas là.

Et je la maudis, elle et ses descendants, jusqu’à la 24 ème génération (Perroquette-Pipelette s’en fout)

Parce que ça m’oblige à avoir recours à la voisine d’à côté.

Laquelle m’ouvre avec un sourire résigné.

Oh, je vous rassure, la voisine d’à côté est une jeune femme charmante.

Son bouledogue aussi.

Ses aboiements sonores témoignent d’ailleurs de son enthousiasme.

Déclenchant, dans la foulée, le réveil (et accessoirement les pleurs) des deux petits voisins, 7 ans à eux deux.

Il est 8 heures 5 mn et l’immeuble me hait.

Tout va bien.

Je remets donc les clefs à la jeune maman qui nous regarde partir, elle et son rêve d’un début de matinée tranquille, avec un sourire résigné, et je m’achemine vers la Tanière où j’assois mes mini-gnous devant le contrôle que j’ai passé une bonne partie de ma soirée de la veille à préparer.

Un bon quart d’heures de silence puis…

Gwen-Rondoline : “Euh…M’dame Girafe ?

La girafe : Oui ?

Gwen-Rondoline : C’est quoi un monologue ?

La girafe : Eh bien la définition était dans ta leçon…

Gwen-Rondoline : Ben non, M’dame…

Luis-Caballero : Et une tirade non plus…

Gwen-Rondoline : Et la comédie-ballet, j’vois pas…”

Froncement de sourcil girafesque et récupération d’un classeur de gnou.

Blêmissement dans la foulée.

Car NON, les gnous ne sont pas en train de me raconter des craques.

Je me suis tout simplement plantée de groupe.

Celui qui ne s’est jamais excusé platement devant une assemblée de mômes de dix ans partagés entre le fou-rire et la commisération ne sait pas ce que c’est que la solitude.

Acte II ? Allez, acte II.

La girafe et le dinosaure regagnent leurs pénates, déjeunent et voient débarquer les plombiers.

Parait qu’il pleut chez Perroquette-Pipelette.

Haussement d’épaule dinogirafesque.

C’est sec, chez nous. Limite le désert des Tartares.

Tellement le désert des Tartares, en fait, que 20 minutes après (et une cloison de placard en moins), nous sommes les heureuses propriétaires d’un tuyau fendu ceinturé d’une antique serpillère crispée de crasse.

Où comment découvrir, après 2 ans, que le précédent propriétaire t’a vendu, en toute connaissance de cause, un bien aux canalisations qui suintent.

Le bonheur.

Acte III ?

Le soir même.

La girafe, qui sort d’un banal détartrage chez le dentiste, voit débarquer le dino.

Motif ?

Une tranche de pain mordue et un bout de dent en moins.

Résultat ?

Une bonne anesthésie, un dinosaure qui encaisse malgré tout… Et le dentiste, élu sans délais au Panthéon de nos héros personnels pour avoir pris l’animal en charge sans attendre avec, pour seule exigence “Vous me ramènerez un pot de miel de Grèce”…

Et on en sacrifiera un autre aux divinités grecques pour calmer la scoumoune !

Publicités
Cet article, publié dans En marge de la savane...., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ticket, M’sieurs Dames !

  1. amanda dit :

    Il vous en arrive des choses ! Gentil ce dentiste, n’oubliez pas le miel, aïe mauvais pour les dents…

  2. Yuzu dit :

    Cela ressemble à la fatalité tragique ou plutôt à l’ironie tragique, en effet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s