Un steak, jeune Jedi ?

Lundi matin. Loïc-Léodagan, 1 m 50 tout mouillé, mais, manifestement –et heureusement – en crise aigüe de croissance – se laisse tomber sur sa chaise :

“Madame, c’est l’horreur Je rêve d’un bon KFC !”

Grimace de la girafe à qui ces 3 lettres suffisent à coller une nausée d’anthologie (la junk-food, j’y peux rien, j’peux pas. Mais bon, je ne résiste pas au Nutella, je ne suis donc pas perdue pour l’alimentation moderne) :

“A 8 heures du matin ?”

Hochement de tête vigoureux de la part du gnou.

“Oh oui ! J’ai trop faim, là ! C’est STAR WARS dans mon ventre !”

Y a des fois où j’adore les gnous, vraiment…

Publicités
Cet article, publié dans Le collier de perles de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un steak, jeune Jedi ?

  1. Anne dit :

    Pour avoir ce genre de modèle en magasin/à la maison, je confirme qu’il leur faut du consistant au lever du lit. Victor: pâté/rillettes/saucisson sur des pains entiers. Clovis: fromage, avec de la sauce barbecue sur des tartines grandes comme des frisbees, Arthur: pâtes, pâtes, pâtes… Ou des hamburgers, s’il y a. Mais il n’y a pas, je cuisine de vrais aliments moi madame! Et quand j’arrive, naïve je suis, pour prendre ma gamelle préparée la veille avec les restes, je cherche… Ce qui a disparu dans un ventre affamé, au milieu de la nuit… Pourtant ils sont maigres comme des coucous!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s