Lucidité, quand tu nous tiens…

Jeudi matin, 10 heures. Le Roncier investit l’antre personnel de la Girafe et les gnous potinent en récupérant leurs classeurs flanqués à la va-vite alignés en rang d’oignon sur l’étagère.

Kenza-Trésor : “Moi, mon Papa, il a deux femmes !

Théo-Thucydide, baba : Nan ? DEUX ??? A domicile ?

Kenza-Trésor, interloquée : Euh… Oui…

Théo-Thucydide, admiratif : Ben dis donc ! Quel courage !!!!”

Misogynie ou lucidité ? J’hésite encore…

Publicités
Cet article, publié dans Le collier de perles de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Lucidité, quand tu nous tiens…

  1. Ariane dit :

    Excellent. Mais euh… vraiment ????

  2. Alainx dit :

    J’opte pour la lucidité…
    :-))

  3. la girafe dit :

    Oui, Ariane, vraiment !
    Une pointe de misogynie, Alain ?

    • Alainx dit :

      Disons que… on peut parfois très mal tomber…
      Comme le chantait Brassens :
      Misogynie à part, le sage avait raison :
      Il y a les emmerdantes, on en trouve à foison,
      En foule elles se pressent,
      Il y a les emmerdeuses, un peu plus raffinées,
      Et puis, très nettement au-dessus du panier,
      Y a les emmerderesses.

      Mais bon, ces femmes là sont vraiment, vraiment, vraiment l’exception…!
      :-))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s