C’est l’exode, courage, fuyez!

Pour affronter psychologiquement la fin des vacances, nous nous sommes faits un ciné avec Castor Croqueur de Culture. Nous sommes allé voir le dernier Ridley Scott, en se disant que c’était plutôt une garantie… Le dino, la girafe et Castor Croqueur de Culture ont adoré Gladiator, alors pourquoi pas Exodus?, nous sommes-nous dits…

Grossière erreur, très, très grossière erreur…

Tous les Egyptiens ont les yeux bleus (c’est bien connu n’est-ce pas?).

L’Egypte ne contient que et uniquement des sphynxs, des pyramides et des obélisques…

Dieu est représenté par un petit morveux qui doit péniblement atteindre les 6 ans, qui est puant de prétention, dont la simple vue vous déclenche immédiatement des envies de baffer et qui passe la majeure partie de son temps à servir du thé à Moïse… Moïse qui, pendant ce temps, entre autres, grave lui-même les Tables de la Loi.

Dieu toujours est un être tout  de bonté et de charité qui explique à Moïse que non, il n’arrêtera pas de balancer des fléaux tous plus horribles les uns que les autres sur la gueule des Egyptiens parce que, je cite, « tu as vu ce qu’ils nous ont fait pendant 400 ans?! » Petite question du dino: et t’étais où toi, pendant ces 400 ans, tu tapais une belote avec Toutankhamon?

Je vous passe les Egyptiens sous moustiquaire pendant le fléau des mouches et des taons / moustiques.

Je vous passe aussi le remake d’Excalibur pour le passage de la mer Rouge: l’épée lancée rageusement dans la mer qui se plante au plus profond des flots et qui au petit matin laisse soudain apparaître sa garde et lorsque Moïse dans un geste auguste retire son épée des fonds sous marins les eaux s’écartent et les Hébreux peuvent traverser.

Ajoutez à ça que Moïse et Ramsès sont des super héros capables de résister à une vague digne du tsunami qui a dévasté les pays asiatiques voilà 10 ans et de s’en relever quasi sans une égratignure et chacun du bon côté de la mer Rouge: Moïse avec ses potes hébreux, Ramsès côté égyptien!

En même temps Ramsès apparaît comme un parfait crétin, sans le moindre sens politique et se comportant dans le meilleur des cas comme un gamin de 4 ans… Pour vous dire, lors de la mort des 1ers nés de chaque famille, Ramsès perd son fils chéri et adoré. Dans la pure tradition américaine on a donc droit à une grande scène de désespoir paternel. Hurlements, rugissements, grands Noooooooooooooooooooooooooon mâtinés de sanglots retenus (parce que bon Ramsès, c’est un homme, un vrai, un pur, un dur, c’est pas lui qui passerait des heures par la suite à bercer inlassablement un berceau vide. Non, ça, c’est le cliché du grand désespoir féminin, donc on le réserve à sa femme… Pas de jaloux comme ça!) et soudain au moment où sa femme éplorée le rejoint Ramsès lui tend le corps inerte de leur fils et accompagne ce geste d’un borborygme du plus bel effet censé montrer l’ampleur de son malheur: « blllrp »…

Et pour clôre cette revue en beauté sachez que cette petite histoire dure quand même plus de 2h30!!!

Bref, vous l’aurez compris, on n’a pas aimé du tout Exodus

Mais au moins on a bien rigolé quand, après, on a débriefé le film autour d’un verre!

Publicités
Cet article a été publié dans Culture et Cie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour C’est l’exode, courage, fuyez!

  1. beadu29 dit :

    L’avantage de ce genre de film c’est que ça devient vite un film comique une fois qu’on est sorti de la salle. Et puis, au bout d’un moment, tu cherches seulement les invraisemblances donc, ça occupe pendant les 2h30… enfin disons 2h parce que la 1ère demi-heure, on y croit encore.

  2. la girafe dit :

    J’ai passé 1 heure à espérer que ça s’améliore… Je sais, je suis naïve…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s