La bonne fée Cordula

Lundi matin, huit heures.

Il s’agit d’éplucher les métamorphoses dans les contes de fée.

Donc Castor-Croqueur-de-Culture trousse des jupons.

Ceux de Blanche-Neige et Cendrillon, pour être plus précise.

Je suis bien d’accord avec vous, les contes de fée ne sont plus ce qu’ils étaient.

Bref, parvenu au terme de son étude très princesse-fifille, Castor-Croqueur-de-Culture se tourne vers un public majoritairement féminin, donc haletant :

“Alors ? Quel est le vocabulaire dominant dans ces deux textes ?

Jade-Jopeline, enthousiaste : Celui du relooking !!!”

Et un ange la bonne fée Cristina passa en glapissant : “Tou est magnifaïke, ma chérrrrie !”

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La bonne fée Cordula

  1. allezzou dit :

    Désolée pour mon silence : je suis à la bourre et aussi crevée que vous… et je suis passée par la case gastro, tant qu’à faire ! Vivement la seconde semaine de vacances, qu’on se repose de la première… ou pas !
    🙂

  2. allezzou dit :

    PS : j’ai tout lu ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s