Et la petite souris fit son apparition…

Je te rassure tout de suite ami lecteur, je n’ai pas complètement disjoncté… (quoique certains ratages dans mes cours de la journée aient pu laissé penser que mon cerveau et moi n’habitions plus le même corps, ni même la même galaxie…).

Non, je suis encore saine d’esprit (dans la mesure des possibilités de quelqu’un qui sévit depuis des années en Zone d’Education Zauvage bien sûr)

Donc, tout va bien pour moi, mais qu’est-ce que tu voulais que je mette d’autre comme titre pour te raconter mon début de cours avec les mini gnous de l’année?

Qu’est-ce que je pouvais bien trouver d’autre pour te raconter que Petit Chaton a soudain levé la main pour la porter à sa bouche puis y recracher délicatement une dent de lait  avant de me la montrer fièrement?

Si t’as une autre idée de titre je suis preneuse, parce que moi, là, je sèche complètement…

Faut dire que, une fois encore, rien dans mon cursus universitaire ne m’avait préparé à cette éventualité: gérer la perte d’une dent de lait, avec tout le rituel que ça implique: faire se rincer proprement la bouche à Petit Chaton, dégainer promptement un beau kleenex tout blanc pour que Petit Chaton puisse soigneusement y déposer son trésor, le tout sous les regards envieux (oui, j’ai bien écrit “envieux”, et je vous jure que je n’exagère pas!) des autres mini gnous.

Et si je vous dis que Petit Chaton est retourné VICTORIEUSEMENT à sa place, vous me croyez?

J’en ai vu à la Tanière, mais celle-là, on ne me l’avait encore jamais faite!

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Et la petite souris fit son apparition…

  1. anneallet dit :

    Comment ça on ne te l’avais pas encore faite? Clovis, 13 ans 1/2, en 4éme nous a craché une prémolaire en plein milieu du salon… En blaguant je lui dis: « Mets là sous ton oreiller ». Et j’entends Suzanne, 7 ans 1/2 et seulement deux dents tombées au compteur) lui dire: « Bah! Ça sert à rien! La petite souris n’existe pas! C’est maman… »

    • le dinosaure dit :

      Ben non, en général, mes gnous ne perdent pas leurs dents à la Tanière (enfin, sauf parfois au cours d’une bagarre un peu violente, mais ça, ça compte pas!)
      Dure, dure, la réflexion de Suzanne…. Y’a plus de jeunesse ma brave dame!

  2. Cécile dit :

    Il y a un peu plus de cinquante ans, j’ai fait beaucoup mieux : c’était pendant un cours d’anglais, on était dans une classe minuscule, sans estrade, où les bureaux des élèves du premier rang touchaient le bureau professoral, je titillais une dent de lait qui bougeait bien et puis, tout d’un coup, elle est partie et a atterri sur le bureau de la prof, qui n’avait encore jamais été bombardée à coup de dents !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s