C’est celui qui dit qui y est (pour la maturité, on attendra un peu) (oui, ENCORE )

Vendredi matin, 10 heures. Fendant courageusement le flot des loulous mâcheurs de chips, je m’achemine vers la salle des professeurs et le café salvateur quand soudain je vois un gnou foncer comme un boulet de canon vers le bureau de Grand Gorille et s’y engouffrer comme s’il était poursuivi par une horde de vampires affamés. Je hausse un sourcil perplexe et concerné, hantée que je suis par les recommandations ministérielles au sujet du harcèlement scolaire. (oui, j’ai de mauvaises lectures)

Encore un pôv’ gnou traumatisé à la limite de la phobie qui vient chercher aide, protection et réconfort auprès de l’adulte ?

Ben si c’est ça, Grand Gorille mérite le Nobel de la psychologie : le gnou ressort dix  secondes plus tard.

Ou plutôt, je le vois rejaillir en sens inverse ; Grand Gorille  lui passe un savon d’anthologie avant de virer noblement vers la porte de son antre qu’elle ferme d’un geste énergique.

Elle me rejoint en trois enjambées furieuses :

“Salut, Grand-Gorille ! Un souci avec Arthur-Amarigue  ?

-Oh non, je te rassure ! Il a gagné !

-J’ai peur de ne pas très bien comprendre…

-Moi non plus, je n’ai pas très bien compris quand il est entré en coup de vent dans mon bureau. Heureusement, comme c’est un garçon serviable, il m’a éclairé dans l’instant.

-Ah ?

-Oui ! Il a hurlé “CABANE !!!!

-???

-J’ai donc découvert que mon bureau était zone neutre pour les 6ème qui jouent au loup aujourd’hui…

-Ah voui, quand même… Café ?

-Tu m’étonnes !”

Quand même, je m’interroge… On a des toits en terrasse… Pourvu qu’il ne leur prenne pas l’idée de jouer à chat perché !

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour C’est celui qui dit qui y est (pour la maturité, on attendra un peu) (oui, ENCORE )

  1. Anne dit :

    Bah! C’est meuuugnonnnn encore à cet âge!

  2. nicole 86 dit :

    Bonjour, je me disais que votre bannière ne m’était pas inconnue, et ce matin, au hasard d’une promenade dans mes (vieux) favoris : http://larevuereformee.net/
    merci, pour mon sourire de chaque jour.

  3. Shakti dit :

    Je viens de repeindre mon ordi en éclatant de rire.
    Ce qui me sidère, c’est que les gamins osent ça. De mon temps (rhaaa, la vieillerie !), je ne suis pas sûre que nous aurions osé entrer chez le principal, ou n’importe quel autre adulte, sans (vraie) raison et surtout sans frapper…

  4. Kty dit :

    Au moins sa porte est ouverte, ce qui n’est pas le cas partout. Ayant été lâchée par la technique, j’ai un léger retard dont on a semblé profiter ici….
    Qu’il soit gravé dans le marbre que Springsteen est peut-être votre amour mais que j’étais là avant. Le privilège de l’âge ça s’appelle. Non mais.

  5. allezzou dit :

    C’est sans doute signe, néanmoins, que le bureau de Grand Gorille est considéré comme un potentiel refuge… ce qui est sympathique, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s