Les gnous ont les crocs !

Avant-hier, je fuyais la Tanière à toutes pattes quittai dignement mon lieu de travail avec quelques paquets de copies bien dodus sous le bras.

Copies que j’ai feuilletées, poussée par un professionnalisme digne d’éloge ( ou une curiosité malsaine, c’est selon)

Nan parce que dès la première page, j’ai un peu pilé net, voyez.

Face à la phrase suivante :

“Ils étaient venus dans ce restaurant pour déjeuner. Sur la table, on voyait du vin, des pêches, du raisin. Et un chien, aussi”

Le parisien en goguette bouffe du canidé.

Gore.

Renseignement pris, heureusement, seules les deux pattes avant de la bestiole se trouvaient sur la nappe.

N’empêche… Je me demande si en faisant allusion aux éléphants du Jardin des Plantes dévorés par les Parisiens pendant la Commune, je ne les ai pas un peu traumatisés, ces petits…

Publicités
Cet article, publié dans Le collier de perles de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les gnous ont les crocs !

  1. Shakti dit :

    bah, tout de suite le mauvais esprit, ça aurait pu être une déco en porcelaine…

  2. asleminbutton dit :

    Rhou…Je ne savais pas ce détail durant la Commune…!!! Suis juste légèrement traumatisée… un peu….

  3. la girafe dit :

    Tout à fait d’accord, Shakti… Sauf qu’il y avait des poils !
    Oups… asleminbutton, je suppose que ça ne t’aide pas si je te dis que cette viande était très prisée par les personnalités de la ville ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s