Lénine, Staline et Fort Boyard

Hier matin, y s’est passé un truc dingue.

La Grue Cendrée est arrivée en salle des profs.

Au programme ? Jean, pull et blouson.

Avec des bottines, pour combler le tout.

Or, compte tenu de la matière qu’elle enseigne (l’EPS, une option à fort quotient de glamouritude vestimentaire, au moins au niveau collège), une telle tenue, pour la Grue, c’est comme l’éruption d’un volcan islandais au nom imprononçable : pas impossible, mais pour le moins exceptionnel.

La girafe : “Salut, la Grue ! Ca va ?

La Grue Cendrée : Super ! Aujourd’hui, j’fais CDI-garderie !

La Girafe : Gné ?

La Grue Cendrée : Ben oui, impossible de faire cours vu qu’on ne peut pas entrer dans le gymnase !

La Girafe : Il est en réparations ?

La Grue Cendrée : Lui, non… Mais le responsable du lieu, oui… Il s’est pété le bras, il en a pour 15 jours.

La Girafe : Je ne vois pas bien le rapport avec vos cours…

La Girafe : Gné ?

La Grue Cendrée : Ben oui, impossible de faire cours vu qu’on ne peut pas entrer dans le gymnase !

La Girafe : Je ne vois pas trop le rapport avec vos cours…

La Grue Cendrée : Le rapport, c’est la clef. Qui appartient au responsable. Et nous, on n’a pas l’autorisation nécessaire pour en avoir une. Donc voilà : pas d’bras, pas d’chocolat volley. Ni de basket. Ni d’escalade. Ni de gym. Ni rien, en fait. Et comme on n’a pas de site de repli…

Castor-Croqueur-de-Culture : Attends… Tu veux dire que si Passe-Partout se casse, Fort Boyard mute en Fort Knox ?

La Grue Cendrée : En gros, oui…”

C’est moi ou on est en pleine Russie communiste, là ? Fort Boyard au pays des Soviet’, j’avoue, j’y avais jamais pensé…

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Lénine, Staline et Fort Boyard

  1. lina dit :

    tiens, j’avais oublié … Dans un petit village au fin fond de la campagne profonde, nous, magicien pour mini mini mini gnou, nous n’avions le droit de faire des photocopies à la mairie (de l’autre côté de la cour) uniquement lors des ouvertures de ladite mairie aux horaires du public, soit 3 fois par semaine, de 10 à 12 … ou de 15 à17 … Donc fallait abandonner les 30 mini mini … j’ai quitté ce village, pour un autre plus … moderne … ou compréhensif … merci de me le rappeler ..
    lina

  2. agdel dit :

    C’est pareil à mon boulot : il faut une habilitation électrique pour ouvrir les armoires électriques, seule une personne l’a (sur 50 salariés), donc le jour où il est absent et que les plombs sautent (ce qui est fréquent, vu l’installation électrique des lieux), ben… on ne travaille plus !
    Vive le principe de précaution à outrance (ça vaut aussi pour l’infirmerie scolaire, hein… d’où le fait que je doive passer ma pause déjeuner à faire l’aller-retour en train au collège pour donner un comprimé de paracétamol à ma fille quand elle a mal à la tête — on ne dira pas qu’au bout de la 4e fois, je lui ai mis un comprimé dans sa trousse, qu’elle est priée de prendre discrètement à la récré, non, on ne dira pas non plus que c’était un conseil « officieux » de la vie scolaire…)

  3. Anne dit :

    Dans notre coin tout un collège va être privé de gymnase, et donc de sport, des vacances d’automne à celles d’hiver: le gymnase doit servir aux répétitions du concours Miss France…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s