Shhhhh ! Ca pousse ! (Enfin, un jour peut-être) (j’espère)

Hier matin, je croise Scotty- Lilibeth, nouvelle venue à la Tanière où elle enseigne depuis la rentrée la langue de Shakespeare (ça va mieux depuis qu’elle a précisé que c’était aussi celle de Rihanna)

Bref, Scotty- Lilibeth se précipite sur moi comme un chat affamé sur une souris transgénique à 5 cuissots.

Scotty- Lilibeth : Salut la girafe ! Faut que je te parle du Roncier!”

Et de se placer stratégiquement entre mon auguste personne et la porte de la salle des profs, avec, en prime, un petit pas en avant qui me coince dans le coin salon.

Et une tentative de débinage éventée, une.

M***e. Le Roncier.

Aka mon enfer personnel-rien-qu’à-moi depuis la rentrée.

J’ai envisagé la cape d’invisibilité, mais y a comme qui dirait une petite rupture de stock. Après avoir repoussé l’idée de la burqa (connaissant mon habileté naturelle, les grands mouvements de voiles ne sont pas recommandés), j’examine aujourd’hui l’hypothèse de la chirurgie esthétique.

Oui, j’exagère.

Ou pas, sachant que je ne peux ABSOLUMENT PAS me risquer dans un couloir sans qu’un collègue échevelé vienne me signaler un problème lié, de près ou de loin, à mes angelots pur beurre.

Scotty-Lilibeth me tend obligeamment une chaise ET une part du baklava ruisselant de miel qui trône sur la table basse. (Je vous ai dit que je la trouvais très sympathique ?)

Profitant de ce qu’elle peut en placer une, elle embraye :

“J’ai eu p’tit incident avec Paprika-Florestine…

Regard interrogateur de la girafe (qui se goinfre)

-Oui, d’un seul coup, en plein milieu du cours, elle s’est mise à hurler : “ M’dame, Mowgli-Scout, y m’a insulté ! Et même pas correctement !

La girafe : Comment ça, pas correctement ?

Scotty-Lilibeth, mimant Paprika-Florestine  : “Oui, M’dame ! Y m’a traité de shalope ! Y croit que je comprends pas ? Y se fout de moi, en plus !

La girafe : Et alors ?

Scotty-Lilibeth :  Mowgli-Scout s’est retourné et m’a regardé comme s’il m’était poussé une deuxième tête : “Mais M’dame, j’ai rien fait ! Je lui ai juste dit de se taire !

La girafe : Je ne suis pas très bien, là…

Scotty-Lilibeth : On était en plein milieu de la leçon, et Mowgli-Scout lui a donc parlé en anglais…

La girafe : Ah ouais… D’accord…

Scotty-Lilibeth : Du coup, je voudrais que tu en touches deux mots à Paprika-Florestine, parce que malgré plusieurs minutes d’efforts, je ne suis pas arrivée à lui faire entendre qu’elle avait confondu “shut up” avec “salope”

Pourquoi je sens que ce n’est pas gagné, cette histoire ?

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Shhhhh ! Ca pousse ! (Enfin, un jour peut-être) (j’espère)

  1. Anne dit :

    Ahhhh!!! L’élégance et la finesse…

  2. allezzou dit :

    😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s