Pas d’bras… Beaucoup de chocolat.

Hier matin, dès potron-minet, je me lance avec enthousiasme dans une nouvelle semaine.

Les gnous aussi.

Enfin, pas Cordélia-Coramine.

Elle, en matière de lancé enthousiaste dans quelque chose, elle a pris 24 heures d’avance, à en juger par la main qu’elle me tend d’un air contrit.

“Mâââme Gigi… Chui désolée, mais je ne pourrai pas écrire”

La girafe, perplexe : “Mais tu t’es fait ça comment, Cordélia-Coramine ? C’est pas beau…

Cordélia-Coramine : Chui tombée de vélo hier, M’dââme…

La girafe : Eh ?

Cordélia-Coramine : Papa m’emmène chez le médecin demain si ça va pas mieux, M’dââme !

La girafe : Ah…”

Et la p’tite gnou de s’installer à sa place.

Et le cours de commencer.

Et la girafe de considérer avec inquiétude Cordélia-Coramine, dont le teint passe successivement par toutes les nuances du verdâtre.

J’ai tenu 20 minutes avant d’accomplir l’acte de courage du jour (à savoir, refiler le bébé à Mme Guêpe qui passait par là)

Bébé que je n’ai, par la suite, plus revu.

Ce n’est qu’au-dessus de nos brocolis communs picorés à l’heure du déjeuner que je peux à nouveau m’enquérir de l’état de Cordélia-Coramine.

Mme Guêpe : “ Ca a été un peu compliqué, mais ça va aller, je pense…

La girafe : Compliqué ? Pourquoi ?

Mme Guêpe : Eh bien, le papa de Cordélia m’a fait gentiment remarquer qu’ “il était au courant, merci bien, mais que j’m’affolais comme une poulette pour un bleu et que c’était pas la peine d’emm***er l’médecin pour des trucs de bonne femme”

La girafe : Et ?

Mme Guêpe : Oh, j’ai été TRES gentille moi aussi. Je lui ai expliqué que l’espèce de truc bleuâtre et gonflé qui couvre toute la main de sa louloutte, on appelle ça un œdème et qu’elle risquait de gros problèmes si une éventuelle fracture n’était pas soignée… Et lui aussi, par la même occasion. Du coup,il a rappliqué dare-dare !”

Bon.

Tout est bien qui finit bien, non ?

Ben si.

Alors pourquoi, en rentrant hier soir, ai-je compensé à grands coups de chocolat au lait et aux amandes caramélisées ?

Peut-être parce que je n’arrive pas à comprendre comment un parent peut passer toute une soirée à regarder la main de sa fille unique tripler de volume et noircir, constater paisiblement qu’elle est incapable de remuer les doigts, et ne rien faire ?

Ouais… Ca doit être ça…

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Pas d’bras… Beaucoup de chocolat.

  1. Anne dit :

    Des trucs de bonnes femmes… Vive le chocolat!!!
    Hier après midi la maman de MauriceClind’oeil l’a oublié à l’école. Cela ne fait que deux fois en une semaine… Et il est petite section! Je n’imagine même pas ce qu’elle fera quand il sera au collège!

  2. Virgibri dit :

    Cet aspect de notre métier est le plus difficile, je trouve : se prendre la réalité en pleine tête.

  3. Agdel dit :

    Ahem… ma fille est tombée en courant, un jour. Arnica, pansement, bisous, tout ça… le lendemain soir, je trouve qu’elle joue vraiment très faux du violoncelle. Je regarde le doigt : tout bleu et tout gonflé. Direction les urgences, 3h plus tard on me dit que ce n’est rien, une petite contusion ; le lendemain matin, le radiologue examine la radio : fracture, 15 jours d’attelle. Et elle jouait du violoncelle avec ce doigt cassé ! Disons que s’il était devenu bleu tout de suite ou qu’elle avait eu vraiment mal, je n’aurais pas attendu, mais je ne file pas non plus aux urgences au moindre bobo, je regarde d’abord comment ça évolue (parce que bon, des soirées à attendre 4h pour qu’on nous dise que ce n’est rien du tout, je ne cours pas après)

  4. la girafe dit :

    Merci de votre passage, les filles…
    Agdel, je te comprends tout à fait. La différence entre toi et le papa de Cordélia étant qu’il n’a pas fallu les suppliques mâtinées de menaces d’une infirmière scolaire en mode pitbull pour te convaincre d’aller faire soigner ta fille. J’ai revu Cordélia aujourd’hui et j’ai compris pourquoi elle ne pouvait absolument pas bouger la main : elle a une fracture et une entorse (pas au même endroit) et la main plâtrée pour 3 semaines…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s