La rançon du succès…

Dans la file de la cantine, le deuxième jour des cours, après deux mois de vacances, alors que je m’achemine paisiblement, plateau-repas à la main, vers la tablée de profs de lettres (Maman-Loup, la girafe, Blaireau-Rockeur et Hérisson-Rêveur étaient les seuls occupants de la table à ce moment précis) des appels répétés et insistants me font tourner la tête.

Et je découvre, le corps aux trois quart sorti de la file d’attente, penché à son maximum, Petite Libellule de Printemps, Petit Loukoum Souriant et Petit Mulot Vivace qui s’agitent tout ce qu’ils peuvent pour attirer mon attention. “M’dame le dino, M’dame le dino, s’il vous plaît….” Dans le brouhaha de la cantine je ne saisis pas la suite de leur phrase. Je m’approche donc, plateau-repas en main, symbole même de l’enseignant porteur du savoir, vers les trois gnous qui continuent à remuer dans tous les sens. Ils ne se calmeront que lorsqu’ils pourront, au sens propre, me toucher du doigt. Et là, Petite Libellule de Printemps me lance: “Y’a club grec M’dame ce midi?”

Euh… comment dire, la véritable première semaine de cours n’est pas encore finie, je n’ai même pas vu toutes mes classes et déjà y’a de la réclamation dans l’air! Wouah! Si on m’avait dit que Socrate, Platon, l’Acropole et ses temples pouvaient faire cet effet à de jeunes gnous biberonnés à World of Warcraft, FIFA 2012 (et les suivants), fesse de bouc et autres nouvelles technologies dernier cri…. je crois bien que je ne l’aurais pas cru.

J’ai rassuré les jeunes gnous, je relance bien le club grec cette année mais pas avant une ou deux semaines,  et promis-juré, croix de bois croix de fer si je mens je vais en Enfer, ils en seront les premiers informés.

Bon, faut bien le reconnaître, je faisais un peu beaucoup le paon en rejoignant la tablée des littéraires qui m’attendaient gentiment pour attaquer leur platée de pâtes.

Alors, je vous raconte pas dans quel état j’étais en quittant la Tanière ce soir après que Petit Ecureuil Maladroit m’a sauté dessus dans la cour pour savoir quel jour le club grec se tiendrait.

A l’heure qu’il est j’envisage très sérieusement de renommer ce blog: exit la girafe et le dinosaure, bienvenue au blog de la girafe et du paon!

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour La rançon du succès…

  1. Anne dit :

    Oh? Je ne suis pas la seule, alors, à prendre la grosse tête? Quand j’ai dit à sa maman, à la fin des vacances, alors que l’on se croisait à la piscine, que Maya restait avec moi cette année, la petite (pardon moyenne maintenant!) a réagi au quart de tour: « Ouais!!! J’chuis contente!!! ».

  2. allezzou dit :

    Et moi, quand j’ai vu la mère de Rayan se lamentant que son fils refasse un CP (alors que bien préparé, ce redoublement, avec moult explications et valorisation de tout le monde), elle a fini par dire :
    « Mais il sera avec qui, l’an prochain ? Avec toi ? » (Afrique du nord + fratrie passée entre mes mains = tutoiement).
    « Oui, lui dis-je ! »
    « Ah, alors ça va, s’il est avec toi. »
    (Yes !)

  3. nicole 86 dit :

    A défaut d’avoir l’autorisation de déjeuner avec les distingués collègues de lettres, je postulerais bien pour le club de grec !
    matheuse en retraite

    • le dinosaure dit :

      Je pense qu’il n’y aurait aucun problème pour que tu te joignes aux profs de lettres! On n’est pas sectaires!
      Et le club de grec serait ravi d’avoir une participante de plus!

  4. Virgibri dit :

    La grande classe. Et ça doit donner un sacré coup d’énergie en cette rentrée funky.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s