Alain Gillot-Pétré, si tu nous entends…

En ce moment, on délocalise la Tanière.

Au  Sénégal.

Le gnou mijote dans les couloirs, mitonne dans les salles et frit dans la cour.

Ca aide à la concentration, t’as pas idée.

Heureusement, le beau temps joue aussi les prolongations le week-end.

C’est comme ça qu’avant-hier, la famille Loup a réinvesti avec délices la piscine familiale.

Enfin… Jusqu’à ce que Princesse-Love-Louvette, voyant approcher Louveteau-Second-sur-Roulette, regagne la terre ferme en toute hâte sous le regard perplexe de Maman Loup.

Et s’empresse de répondre à l’interrogation muette portée par l’oeil maternel :

“Tu comprends, cet été, quand on était avec Papy et Mamy Loup, Louveteau a sauté dans la piscine ! Et y m’a à moitié cassé la canicule !”

Ah ben je me disais, aussi…

Publicités
Cet article, publié dans En marge de la savane...., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Alain Gillot-Pétré, si tu nous entends…

  1. Shakti dit :

    Je trouve toujours très mignonnes leurs « fautes intelligentes ».
    Récemment, mon fils avait mal au front arrière…

  2. la girafe dit :

    J’aime beaucoup !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s