La France, terre d’asile… Mon cul!

La France, donc, ce beau pays qui accueille le pauvre hère chassé de son pays par, au choix, la misère, la faim, la guerre, les conflits politiques, la ségrégation ethnique… a inscrit dans ses textes de lois l’obligation de scolarité pour tous, y compris pour les sans papiers.

La France, donc, dans son immense bonté, a pensé à mettre en place des dispositifs spécifiques pour ces élèves exotiques arrivant dans un pays dont il ne parle pas, ou très peu, la langue.

Un beau geste n’est-ce pas?!

Sauf qu’épuisée par ce beau geste la France a ensuite été rattrapée par la dure réalité économique. Et ça coûte cher la scolarisation d’un gnou!

La France, donc, a décidé qu’une année scolaire serait suffisante pour qu’un gnou exotique puisse ensuite être lâché, tout seul comme un grand, dans le grand bain de l’enseignement français. (Petite digression: je propose humblement un petit stage d’un an de scolarité, dans un pays étranger, tiens au hasard, chez Poutine, au fonctionnaire bien confortablement installé dans son bureau en acajou qui a sorti cette ineptie, logé en foyer d’accueil, sans ressources, avec une interdiction de travailler malgré son envie débordante de faire quelque chose, sans suivi psy la plupart du temps (ben oui, avoir vu son père décapité sous ses yeux, ce n’est pas un trop gros traumatisme), avec quelques heures de cours de langue locale par semaine. Et puis on verra si le monsieur un an après il est capable de se débrouiller correctement lâché comme un grand dans une classe lambda du pays de Poutine.)

Et puis la France a trouvé vachement sympa de laisser ensuite chaque académie se débrouiller avec ses gnous exotiques.

Certaines ont donc créé des classes d’accueil dans lesquelles les gnous exotiques ont des cours intensifs de français avant d’être intégrés progressivement dans des classes “traditionnelles”.

D’autres, comme celles du dino et de la girafe, bricolent… Et là on est dans le grand n’importe quoi…

Des examens organisés dans des établissements qui à moins d’une semaine de la date prévue n’ont toujours reçu aucune consigne, et c’est comme ça tous les ans.

Profs formés pour faire passer ces examens deux semaines avant, en catastrophe.

Profs éclatés aux quatre coins des agglos concernées… A l’heure où on nous bassine avec les bienfaits du covoiturage, je vous jure que du côté de chez nous on fait monter en flèche le taux d’ozone lorsqu’il s’agit d’aller faire passer les examens des gnous exotiques!

Commission de maintien ou non dans les cours pour gnous exotiques annoncée régulièrement au dernier moment et se tenant non moins régulièrement sans les profs de ces gnous… qui du coup ont en plus une fiche de renseignements à remplir pour justifier de leur volonté de garder un gnou un an de plus….

Dire qu’on prend et les gnous exotiques et leurs profs pour des cons est un doux euphémisme…

Dire qu’un jour ou l’autre les profs vont craquer et rendre leur tablier de prof de gnous exotiques est là aussi un doux euphémisme…

Parce que bon se battre contre les moulins à vent on a vu où ça a mené Don Quichotte!

Et puis bon, ça s’écrit pas avec un C!

Allô Benoit! Ici, tes profs! Quand est-ce qu’on va arrêter de nous prendre pour des cons et de nous traiter comme des gamins dépourvus de tout cerveau? A force de tirer sur la corde, elle va finir par te péter à la gueule!

Publicités
Cet article, publié dans Coups de gueule et de griffe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La France, terre d’asile… Mon cul!

  1. Anne dit :

    Eux qui aiment tant les économies… Z’ont pas honte, oui, honte, de gaspiller tant d’énergie, de celle des gens dévoués, des vrais acteurs, pour accoucher de… Rien la plupart du temps!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s