Le temps de faire son deuil…

Vendredi matin, à 11 heures, Gontran-Gurankule que je n’ai pas vu depuis une demi-semaine, rentre dans ma salle.

“Salut, M’dame !”

Je lui réclame son carnet de correspondance, qu’il me tend de bonne grâce.

Motif de l’absence ?

“Raison personnelle”

“Raison personnelle”,  moi, ça m’évoque “je devais voir mon avocat pour régler un divorce conflictuel” ou “je sors d’un rendez-vous médical particulièrement glamour” (aka on m’a percé un furoncle)

Bref, à 13 ans, ça me fait toujours lever un sourcil.

Avisant mon air perplexe, Gontran-Gurankule s’écrie :

“C’est la Vie Sco qui a noté ça, M’dame ! En vrai, c’était marqué “deuil familial”, mais y z’ont pas voulu le laisser ! Y z’ont dit que ça allait pas, pourtant, on l’a enterré avant-hier!

La girafe, un peu embêtée : Je suis désolée, Gontran…

Gontran-Gurankule : Voui, moi aussi, M’dame… J’l’aimais vraiment beaucoup, ce chat…”

30 millions d’amis, hein ? Ben on n’est pas rendu !

 

 

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le temps de faire son deuil…

  1. Béatrice dit :

    Déjà vu mais la vie sco avait laissé « deuil familial : mort du chien ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s