L’habit ne fait pas le moine.

Petit Orang-Outan Renfrogné est un gnou exotique arrivé à la Tanière en début d’année.

Petit Orang-Outan Renfrogné n’a pas eu la vie facile ces derniers temps: entre le déracinement, la découverte d’une nouvelle langue et les pratiques fort peu amicales de l’établissement qui le loge, lui et sa famille, ce n’est pas rose tous les jours, loin de là!

Petit Orang-Outan Renfrogné n’est donc pas très souriant. Pour tout dire, il ne sourit jamais et en cours il donne l’impression de s’ennuyer ferme. Il fait partie de ces élèves qui n’ont pas besoin de dire quoi que ce soit pour vous faire comprendre que votre cours est:

1. d’un ennui mortel

2. totalement inintéressant pour eux

3. totalement improductif aussi….

Bref, Petit Orang-Outan Renfrogné est du style à faire douter de son talent le plus grand des pédagogues de la galaxie, voire même de tout l’univers. Et le dinosaure a l’immense bonheur d’avoir le jeune homme jusqu’à 10 heures par semaine, et certains jours le jeune homme enchaîne trois heures d’affilée avec le dino.

Autant vous dire que quand Petit Orang-Outan Renfrogné s’est approché du bureau du dino pour lui demander: “M’dame, les cours pour gnous exotiques y’en aura encore l’an prochain?” ( le tout avec la mine réjouie du condamné à mort dont l’injection léthale a été mal dosée et qui apprend qu’on va l’achever avec une hache mal aiguisée tenue par un bourreau débutant et particulièrement malhabile) le dino n’a pas eu l’ombre d’un doute sur le pourquoi du comment de la question. S’il est impossible pour Petit Orang Outan Renfrogné de quitter les cours traditionnels du dino, il essayait manifestement de couper aux cours pour gnous exotiques.

Et le dino de se lancer dans des explications alambiquées sur le thème du “On ne peut pas savoir ce qu’il en sera l’an prochain. Et puis il y a le groupe de la girafe aussi”.

Petit Orang Outan Renfrogné conservait lui ce visage souriant et rayonnant de bonheur qui le caractérise (joke inside…).

A force de patauger le dino a fini par s’embourber. Et en désespoir de cause il a lâché: “Mais bon, si à un moment tu as l’impression que tu peux rejoindre ta classe à temps complet, on peut en discuter et voir ce qu’il en est”.

Et là, sursaut d’horreur de Petit Orang Outan, suivi d’un hoquet d’indignation: “Ah ben non, c’est trop bien les cours pour gnous exotiques, m’dame!”

“Euh…. bon, ben alors, c’est très bien”, a bredouillé le dino.

Preuve, s’il en était besoin, qu’il ne faut pas se fier aux apparences…

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’habit ne fait pas le moine.

  1. chrisgab dit :

    vous voyez bien qu’il est heureux cet enfant!!! Voyons.

  2. Anne dit :

    Les mystères de la pudeur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s