Là où y a d’la gêne…

Vendredi matin, dix heures. Un Bébé-Léopard interpelle un gnou sur les marches de la Tanière :

“Ca ne te dérange pas, de t’astiquer la nouille (sic) pendant que je te parle ?”

Réponse sereine de l’interpelé :

“Ben non… Vous comprenez, chui pas élève dans ce collège !”

C’est sûr que c’est un argument !

Publicités
Cet article, publié dans Le collier de perles de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s