Ou l’on apprend qu’enseigner au Collège de France n’est pas enseigner en collège…. ;:)

Monsieur Antoine Compagnon est professeur au Collège de France, au prestigieux Collège de France…

Monsieur Antoine Compagnon est professeur de littérature française…

On pourrait donc penser que, passez moi l’expression, Monsieur Antoine Compagnon est “une tronche”, quelqu’un qui sait utiliser son cerveau et qui donc avant de parler réfléchit un minimum aux propos qu’il va tenir…

Ben non….

Quand on lit ce que Monsieur Antoine Compagnon a commis dans le Figaro à propos du métier d’enseignant on ne peut que se retenir de hurler “Mais qu’il est…..”!

Comment peut-on en 2014, alors que le mariage pour tous est passé, alors que le nombre de familles monoparentales est plus qu’important, que le divorce est devenue une banalité crasse et que nombre de couples sont tout sauf des couples papa-maman-les enfants, comment peut-on encore enquiller les clichés éculés et avilissants à la suite sans le moindre problème?

Alors comme ça le métier d’enseignant est trop féminisé et c’est pour ça qu’il est sans avenir?

Ben oui bobonne elle ne fait prof que pour les vacances, c’est bien connu… au moins elle pourra s’occuper des mômes pendant que le Mâle lui trimera des heures durant dans l’Entreprise pour ramener la majeure partie de la subsistance familiale….

Ah… on me souffle à l’oreille que bobonne peut aussi:

être célibataire, nullipare et prof!

être mère célibataire et prof!

être mère divorcée et prof!

être nullipare, en couple avec monsieur et prof!

être nullipare, en couple avec madame et prof!

être mère, en couple avec madame et prof!

Merde alors! en 2014 la femme ne serait pas ce que Monsieur Antoine Compagnon a l’air de penser qu’elle est… On lui aurait menti! Pas bien ça! Pas bien du tout!

Alors comme ça le prof peut très bien enseigner plusieurs matières: où est le problème?

Et bien Monsieur Antoine Compagnon va donc pouvoir, sans aucun souci, avec brio et efficacité, assurer en plus de ses cours au Collège de France en littérature française quelques cours sur la civilisation pharaonique actuellement dispensés par monsieur Nicolas Grimal, parce que c’est bien connu entre le temple de Karnak et Montaigne il y a tellement peu d’écarts….

Alors comme ça les profs ne travaillent pas en équipe?

Ca fait combien de temps qu’il n’a pas mis les pieds dans un bahut Monsieur Antoine Compagnon? J’ai bien dit un bahut, hein, pas le Collège de France?

Alors comme ça le métier de prof est dévalorisé?

Parce que les propos tenus dans le Figaro par Monsieur Antoine Compagnon ça va aider à revaloriser le métier? Non parce que si je résume son opinion: prof est un métier d’appoint pour femme en mal d’un petit complément financier, et en outre repliée égocentriquement sur elle-même et sur la discipline qu’elle enseigne…

P*** quand est-ce que les journalistes comprendront que quand on veut avoir une opinion sur un métier la première des choses à faire est de s’adresser aux gens qui le vivent de l’intérieur?

Parce que bon professeur au Collège de France et prof à la Tanière, c’est pas vraiment le même combat hein!

M’énerve, m’énerve….

Publicités
Cet article, publié dans Coups de gueule et de griffe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Ou l’on apprend qu’enseigner au Collège de France n’est pas enseigner en collège…. ;:)

  1. iibelle dit :

    C’est à punaiser à côté de la remarque d’un ministre sur les instits de maternelle qui changent les couches. Ce qui m’interroge toujours c’est le dénigrement des professionnels à qui nous confions nos enfants qui sont quand même notre préoccupation première. Serait-ce une forme de jalousie ?

    • le dinosaure dit :

      Personnellement je serais volontiers plus méchante… et avancerais plutôt comme diagnostic: c – – – – – – e… mais bon…
      C’est quand même quasiment devenu un sport national que de dénigrer les profs.
      Et là le monsieur fait fort puisqu’il arrive à dénigrer tout en s’indignant du manque de reconnaissance qu’a la profession… 😦

  2. Amanda dit :

    Surtout dites-vous bien que CE N’EST PAS NOUVEAU ! Hélàs, ça fait depuis plus de 4O ans que j’entends ça avec en plus les reproches sur les congés, les vacances, les voyages scolaires et les classes de neige où on sait bien que les profs se marrent comme des petits fous !!!!
    La C…… ne date pas d’aujourd’hui…..Comme ledit Brassens Quand on est c.. on est c.. c’est inguérissable !
    Je hurle avec vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s