Les joies de la cohabitation

Ce matin, un lapin, j’ai eu une pensée amicale (limite confraternelle) pour Jacques Chirac.

Depuis que le dino et moi nous sommes installées dans notre appart, je mesure en effet tout le sens du mot “cohabitation”, et je ne peux pas ne pas avoir une pensée compatissante pour un homme qui a expérimenté cette délicieuse combinaison pendant des années.

Claque-m’en 5, Jacquot. J’espère que tu kiffes ta retraite : tu l’as bien méritée.

Ceci dit, je te rassure tout de suite : en ce qui concerne l’intérieur de l’appartement, pas de problème.

En clair, avec le dino, ça roule.

Mais j’ai découvert la vérité première de tout proprio : quoi que tu achètes, tu peux pas sortir perdant parce que dans le lot, y a toujours le cadeau Bonux, à savoir : les voisins.

Nous, c’est dessus et dessous (comme les grillades).

Bon : dessous, franchement, ça va : les avantages du grand âge, on va dire. C’est un couple de retraités un peu durs de la feuille, donc la télé est un peu fort parfois, mais ils sont adorables.

Au dessus, jusqu’à ce matin, ça allait plutôt bien.

Si on excepte les loooooongues discussions dans les couloirs à 7 heures du matin ou tard le soirs et les week-end de bricolage.

D’ailleurs, je cherche toujours à expliquer ce qui pourrait justifier le maniement de la perceuse plusieurs heures d’affilées. Quelqu’un a une idée ?

Mais là où ça commence à devenir plus problématique, c’est que notre voisin adooooore le rap.

Et donc il en écoute tous les matins.

Au départ, c’était quelques minutes.

Dans la salle de bain.

C’est d’ailleurs ce que la voisine a dit au dino qui est monté la voir ce matin :

“C’est le temps de la douche.”

Ce qui, on est bien d’accord, justifie que la musique envahisse aussi les parties communes.

Sauf que leur appart doit être curieusement configuré parce que si on se fie au son, la douche commence dans la chambre, chemine dans tout l’appart et culmine dans la salle de bain.

Où la musique fait vibrer le plafond.

Le nôtre.

Pendant environs 3 / 4 d’heure.

Donc, ce matin, le dino est monté à l’étage au dessus et a demandé poliment qu’on veuille bien baisser la musique.

On nous a dit oui.

Et on entendait un peu moins les chansons, c’est vrai.

Par contre, c’était Harlem dans la cour de l’immeuble.

Le voisin avait déplacé sa musique et ouvert une fenêtre. Il faisait donc gentiment profiter toute la copro (et une bonne partie du quartier) de ses gouts musicaux. 

Je sens que ça va être long, cette histoire…

Publicités
Cet article, publié dans Sous la carapace du prof, il y a..., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Les joies de la cohabitation

  1. Flocon dit :

    Oh zut, ça c’est la plaie… En général, on n’arrive pas à grand chose dans ces domaines, mais parfois ça peut s’arranger, surtout avec l’aide d’autres voisins. Bonne chance. 🙂

  2. la girafe dit :

    Merci Flocon… J’avoue que quand j’ai entendu la musique résonner dans la cour, j’en suis restée baba. Je n’avais jamais été confrontée à une démonstration de connerie aussi patente ! Enfin, le reste de la journée est plutôt calme et au pire, on peut toujours avoir recours à la maréchaussée… Même si bien sûr le dino et moi préférerions éviter cette solution !

  3. Amanda dit :

    Bon courage ! Heureusement qu’ils n’ont pas de chien qui aboie tout le temps ( ce fut notre cas…)

  4. Tamara T. dit :

    J’ai eu ZE voisin qui jouait de la perceuse le dimanche de 8h à 8h15… Jamais compris et toujours la flemme d’aller lui casser la gueule en pyjama…

    • le dinosaure dit :

      Pas mal le voisin effectivement.
      Il faut savoir que le dinosaure que je suis est poursuivi par le perceur fou. Où que j’habite il y a un perceur fou dans les parages immédiats. 🙂

  5. Mistinguette dit :

    Patience et longueur de temps… blablabla !
    🙂

  6. la girafe dit :

    Hummm… Oserais-je avouer que la patience n’est pas mon fort ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s