Il faut bien que jeunesse se passe !

J’adore mon métier.

Vraiment.

En même tant, tant mieux.

Parce que les géniteurs de gnous apprêtent leurs munitions et je te prie de croire qu’il y a du lourd en magasin.

Atta, j’t’esplique.

Hier matin, sur le chemin de la Tanière, je croise un ancien élève.

Tout contents, on se claque la bise et on papote un brin.

L’ancien gnou a obtenu son diplôme en septembre et il a plein de projets. Ca me fait plaisir. J’en profite pour m’enquérir de sa petite famille, que je connais aussi. Après Papa Gnou, Maman Gnou et la petite sœur du milieu, on en arrive à la benjamine de la famille, et voilà mon gnou qui lève les bras au ciel :

“Ah, la, la, M’dame Girafe, elle va redoubler, c’est sûr !

-Nous sommes en septembre, c’est peut-être un peu prématuré de dire ça…

-Ah non ! Tout ce qui l’intéresse, c’est son instit !

-C’est plutôt bon signe, non ?

-Bof… Elle le trouve très beau…

-C’est une motivation comme une autre !

-Ah bon, vous trouvez ? Elle aime bien quand il se tourne vers le tableau parce qu’il a de belles fesses !

-Ah oui, effectivement…”

Dans 3 rentrées, la demoiselle franchit le seuil de la Tanière… On va numéroter nos abatis, la relève est assurée !

Publicités
Cet article, publié dans En marge de la savane...., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Il faut bien que jeunesse se passe !

  1. Flocon dit :

    Ben quoi? Si on n’a plus le droit d’admirer les fesses des profs!
    Moi qui assiste souvent à des séminaires à la fac, je regarde toujours si l’enseignant(e) à une belle silhouette de dos. Ensuite seulement j’écoute ce qu’il/elle dit.
    Cette petite est pleine d’avenir!

  2. la girafe dit :

    C’est vrai que c’est important d’avoir le sens de l’esthétique !
    Bises, Flocon !

  3. Flocon dit :

    Voilà : en sixième, elle saura apprécier la statuaire antique, grâce à son entraînement sur les fesses de son instit… Et c’est peut-être toi qui la lui fera découvrir! Qui sait?
    Bises aussi! 🙂

  4. Amanda dit :

    Bon courage ! C quand la pension ????

  5. la girafe dit :

    Jamais, je le crains… A moins, bien sûr, que la Tanière ouvre un internat !,

  6. Tamara T. dit :

    Le truc, c’est que quand on est le prof en question qui se fait reluquer les fesses et le sait, c’est pas hyper agréable. Je dis ça parce que mon public à moi c’est des ados SEGPAs et qu’en plus, toute fausse modestie écartée, j’ai le fessier tout ce qu’il y a de plus mou et banal.

    • le dinosaure dit :

      Bien d’accord avec toi Tamara. C’est tout aussi désagréable quand il reluque de face une femme droit dans les yeux (enfin, un peu plus bas…)… Ah! les hormones, le premier adversaire de l’enseignant! ;:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s