Quelques petites choses que je sais d’eux…

Comme vous avez pu le constater, dans les Pouilles, nous avons fait le plein de balades magnifiques et de monuments splendides sur fond de ciel bleu.

Mais pendant les vacances, une des choses que je préfère, c’est observer les gens. Entendons-nous : mes remarques valent ce qu’elles valent et ne révolutionneront pas la philosophie mondiale, mais je suis sure que même Spinoza faisait une pause intellectuelle en août (On se rassure comme on peut !)

Alors après 15 jours en Italie, voici quelques petites choses que je sais d’eux…

  • En Italie du Sud, la sieste est plus qu’une habitude : une institution, que dis-je ? Une religion. Vers 13 h 30, les rues se vident, les magasins ferment, même les administrations tournent au ralenti, et ce, jusqu’à 16 h environ. Si vous êtes sur votre lieu de vacances, no soucis : vous rentrez dans votre chez-vous temporaire et vous imitez la coutume locale. Mais si vous êtes en goguette dans une autre ville, ça se complique singulièrement. Tous les monuments et tous les musés sont fermés. Trouver un café pour y attendre la reprise de l’activité relève de la prouesse, même dénicher un restau ouvert pour déjeuner est un exploit.
  • Malgré tout, nous avons abondamment savouré la délicieuse cuisine salentine, ce qui m’a permis de parvenir à une conclusion iconoclaste (la régimeuse en moi n’en revient toujours pas, croyez-le !) : la nourriture italienne ne fait absolument pas grossir. Oui, on peut parfaitement savourer pasta, parmesan, mozarella, panini, gelati pendant 2 semaines sans prendre 1 gramme. Sans doute parce que tout cela était si savoureux que nous étions parfaitement satisfaites de nos repas ; nous n’étions donc ni tentées d’abuser, ni de grignoter.   
  • Autre institution italienne : la passagietta. Vers 18 h, au retour de la plage, c’est douche et pomponnage obligatoire, puis balade, en général sur le front de mer, du moins en été. Ce qui est fascinant, c’est le soin que chacun met à se préparer de son mieux et ce, depuis le plus jeune âge. Aucune petite fille ne consentirait à sortir sans la jupe qui tourne ni les barrettes qui vont bien, et les petits mecs arborent chemisettes et jolis pantalons dès la poussette. Tout le monde prend soin de son apparence, c’est une forme de respect de soi-même autant que des autres. Perso, j’aime bien : je trouve ça plus classe que certains vacanciers qui se baladent torse nus tout au long de leur congés, y compris en ville (Yeurk !).
  • Ca doit dériver du point précédent mais les Italiennes sont dingues de mode. Ceci dit, c’est assez différent de chez nous. Disons  que si la Parisienne vise le style, la jeune Italienne, elle, concourt au sexy par tous les moyens à sa disposition. Beaucoup de décolletés, de mini et de moulant, donc. Parfois, l’écueil du mauvais gout est évité de justesse (ou pas du tout), mais globalement, je les trouve beaucoup plus à l’aise par rapport à leur corps que les Françaises. Par contre, la tyrannie fashion s’exerce des deux côté des Alpes. La mode, en ce moment, c’est… Les bottines. Oui, les bottines en peau. Par 41 °, je trouve ça héroïque !

En résumé, ce furent de belles vacances, indolentes ou occupées selon les jours… Et elles se sont poursuivies par un saut de puce de l’autre côté de la Manche puisque nous rentrons tout juste de 4 jours grands-bretons en (très) bonne compagnie (Mme Guêpe et Miss Earl Grey Fleur-de-Lotus).

Les photo arrivent !  

Publicités
Cet article, publié dans On the road..., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Quelques petites choses que je sais d’eux…

  1. Amanda dit :

    Voici encore plus d’infos sur ces Italiens et leurs coutumes, j’adore ! Attention, à la comparaison avec les Grand-Bretons ! So british, my dear !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s