On en apprend tous les jours….

Examen spécial gnous exotiques.

Passation dans un lycée de l’agglo de la Tanière avec Grand Phacochère Sympa. Le trio de choc quoi!

En découpant les sujets (ben oui, pour les gnous exotiques c’est aux examinateurs de préparer les sujets, faut pas pousser quand même, déjà qu’on a la grande bonté de leur faire passer un examen spécifique…. ) petite discussion matinale entre les trois animaux.

Et là, à propos des dernières inondations et des bêtes que les éleveurs du coin ont dû sauver de la montée des eaux, Grand Phacochère Sympa de déclarer, très calme, comme si de rien n’était :

“Non, mais ils ont eu de la chance de récupérer toutes les vaches vivantes, parce que normalement les vaches, ça se noie par le vagin.”

Explosion de rire de la girafe et du dinosaure. C’est bien simple, on en a arrêté un moment nos découpages!

Et vous savez quoi? c’était pas une blague!

Publicités
Cet article, publié dans Le collier de perles de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour On en apprend tous les jours….

  1. Amanda dit :

    Ben, ça, on en apprend des choses !!!!

  2. Lazuli66 dit :

    Et il a trouvé çà où, Grand Phacochère Sympa ? Parce que la noyade, c’est la pénétration d’eau dans les poumons, qui empêche la respiration. Donc à moins que les vaches n’aient une mystérieuse liaison directe entre le vagin et les poumons, elles se noient comme tout le monde en inhalant de l’eau. 🙂

    • le dinosaure dit :

      Ah mais c’est un peu plus complexe que ça… L’eau pénètre dans le vagin des vaches, et ensuite le poids les entraîne au fond de l’eau où effectivement elles inhalent de l’eau… Paroles d’éleveurs de vaches!

  3. allezzou dit :

    Oh, bé ! Là, tu m’en bouches un coin !
    Ôreus’ment que tu es là pour nous cultiver un peu, nous les citadins !!!
    Je sens que je vais briller dans la conversation de mon prochain dîner mondain…
    Hahaha !
    🙂

  4. Lazuli66 dit :

    :):):) Oh la légende urbaine ! (légende rurale, pardon….).
    Un vagin de vache c’est grand, d’accord, on y met le bras jusqu’au coude pour les examens gynécologiques, mais même en submersion il ne doit pas y tenir plus de 2 à 3 litres d’eau, donc 3 kg, à comparer aux 6-800 kg de la vache. A la rigueur, si la vache vient de vêler depuis quelques heures seulement, que les voies génitales sont encore dilatées et le col encore ouvert, permettant à l’eau de remplir aussi l’utérus dont vient de sortir un veau de 40 kg, je veux bien, mais ça fait une sacrée malheureuse coïncidence que la vache soit submergée juste à ce moment-là…Parole de véto 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s