Fluctuat nec mergitur…

17h00: Réunion à la Tanière.
Entrée soudaine sur la pointe des pieds mais l’air un peu ennuyé quand même de Grand Lion: “Excusez-moi, mais en raison des risques d’inondation, nous levons l’ancre à 17h30!”

Si ce n’est pas avoir le sens de la formule, je ne sais pas ce que c’est…

17h20:
Gentiment Madame Guêpe dépose la girafe, le dinosaure et sa voix éraillée, leurs cartables, leurs copies et leur sac de légumes bio fraichement livrés du matin à leur domicile. Pour ce faire elle doit déjà faire un grand détour dans la ville… La mairie ferme les voies sur berge….

18h30:
Le portable du dinosaure vibre joyeusement dans sa poche. Message de madame Guêpe: “Je suis toujours pas rentrée, coincée dans les bouchons à cause des gros c**** qui veulent s’approcher au plus près de l’eau qui va déborder, avec leurs enfants, les poussettes et les petits  chiens, pour prendre des photos, histoire de se faire emporter en direct par l’eau qui va déborder…. Bon, ben je suis toujours pas rentrée chez moi.. A plus tard, si j’arrive à rentrer chez moi un jour….”

18h35:
La girafe et le dinosaure compatissent et rappellent à Madame Guêpe que, si besoin, elles peuvent l’accueillir dans leur chambre d’amis….

Je sens que ces deux jours off vont être humides…

Publicités
Cet article, publié dans Sous la carapace du prof, il y a..., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fluctuat nec mergitur…

  1. Amanda dit :

    Bon courage ! Gardez la tête aud-desus de l’eau !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s