Cachez ce coq que je ne saurais voir…

Lundi, 13h, pause café post repas dans la Tanière.

Tout en touillant son breuvage madame Guêpe lance à la cantonade: “au fait, ça y est, on a un coq!”

“Non! ça y est, vous avez sauté le pas?” et le dino de se caler confortablement dans son fauteuil dans l’attente de la réponse de madame Guêpe.

“Ben oui, tu comprends notre première poule, tu sais la grosse, elle couve les oeufs, et quand on les lui enlève elle va couver les pommes de pin…” Le ton est inquiet, la mine soucieuse!  Qu’on se le dise madame Guêpe se fait du souci….

Le dino et la girafe, eux, sont écroulés de rire sur leurs fauteuils… Entre deux hoquets le dino hoquète : “Tu veux dire que ta poule nous fait une grossesse nerveuse?!”

“Ben oui… alors pour pas qu’elle devienne neurasthénique on a pris un coq…”

Brame nerveux de la girafe qui s’étrangle avec sa boisson chaude tant elle rit… “Et t’as pensé à une ‘tite psychothérapie… au hasard, la poule allongée sur ton canapé avec le lapin en psy attentif?”

Fou rire général.

Mardi, 13h, pause café post repas dans la Tanière.

“Alors ton coq madame Guêpe, il fait du bien à ta poule neurasthénique?”

Air contrit de madame Guêpe qui a quand même une petite lueur malicieuse au fond des yeux…. “ben, il a fugué….on a dû aller le récupérer!”

“Ben ça va pas arranger les affaires de ta poule ça!”

“Ben non, je crois qu’elle lui a fait peur!”

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Cachez ce coq que je ne saurais voir…

  1. Flocon dit :

    C’est amusant, bien sûr : mais en fait, Madame Guêpe a raison de se faire du souci : les volailles sont des animaux très sensibles et nerveux, et sa poule peut très bien mourir de son accès de neurasthénie… J’espère que l’accord se fera avec le coq.

    Pardon pour ce commentaire un peu pisse-froid. 🙂

    • le dinosaure dit :

      En l’état actuel des choses, la poule est toujours neurasthénique, mais le coq a décidé de rester à la maison et il est en permanence suivi par sa cour de poulettes. Commentaire de Madame Guêpe: les poules, c’est pas féministe! ;:)

  2. Flocon dit :

    Merci de ce complément d’information rassurant. 🙂
    C’est vrai qu’une basse-cour, c’est drôle (du moins, vu de loin, comme une cour de récré, quoi) : pas un hasard, si les gallinacées et autres volatiles ont inspiré les fabulistes!

  3. pakita dit :

    pfff… moi qui me targue d’aimer tous les animaux, j’avoue n’avoir aucun penchant pour les gallinacées. En général ils me tapent sur le système.
    Pour autant je trouve ça bien d’essayer de les rendre heureux lorsqu’on en a la charge !
    Pauvre coq… n’être là que pour soigner la poule !!
    Quoi qu’il en soit, j’ai bien ri 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s