Machine (express) à remonter le temps

La situation de Nausicaa-Butterfly n’évoluant pas, ni en mieux, ni en pire, je reviens à des sujets plus légers.

Quoique…

Vendredi, 8 heures :

“Ah non, M’dame, une fille, on n’y touche pas ! Une fille, ça se respecte ! Sauf celles qui ont des jupes courtes parce que celles-là, c’est qu’elles cherchent…

Benoît Baba Loukoum se calle sur sa chaise, et Maureen-Myrtille renchérit :

“Ces filles là, elles ont pas de chance. Elles ont pas de grand frère. Un grand frère, ça t’éduque.”

Murmure d’approbation (!!!!!) dans la salle.

Commentaire de Mme Guêpe qui animait (courageusement) cette séance de sensibilisation à l’égalité filles-garçons :

“Et d’un coup, tu te retrouves dans les années 50.  1850.”

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Machine (express) à remonter le temps

  1. temps dit :

    Je suis pas sure qu’en 1850 les femmes aient le droit de vote ?
    Rassurez-vous avec quelques modif génétiques on peut peut-être s’en passer.
    Cordialement

  2. Mistinguette dit :

    Et oui, ça fait peur !
    Le statut de la femme de nos jours, après tant de lutte, pourrait bien être à nouveau menacé… et pas que par ce genre d’allégation. Avec stupeur, j’entends parler de mères porteuses, et du retour des maisons closes, qui permettraient de protéger si bien les prostituées !!! Mais bon. J’dis ça, j’dis rien !
    😦

  3. cassy dit :

    Y ‘a encore du boulot à faire mesdames !!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s