La faute à qui, alors ?

J’aime bien Nausicaa-Butterfly.

J’aime bien son humour discret, ses grands yeux liquides, attentifs, son sourire malicieux.

J’apprécie son intelligence, la concentration efficace qui lui a permis d’accéder à une remarquable maitrise du français en moins de 18 mois (On a beau dire, l’hindi, c’est ravissant, mais ça n’aide pas beaucoup pour étudier sous notre ciel)

Remarquez, je pourrais tout aussi bien détester Nausicaa-Butterfly, ça lui ferait une belle jambe : dans une semaine, elle va être foutue à la porte du foyer où elle est logée avec ses parents et sa petite sœur  (6 mois au compteur).

Motif ? La première demande d’asile de la famille est rejetée. La procédure va se poursuivre. Ou plutôt elle va reprendre.

Dans 1 semaine.

1 semaine de battement qui autorise le foyer à se débarrasser de toute la famille.

Avec quelques collègues, nous avons passé l’après-midi à essayer de leur trouver un point de chute.

Sans résultat.

“Ce n’est pas de ta faute… Tu as fait tout ce que tu as pu”

Voilà ce que j’ai entendu cet après-midi.

Et c’est vrai.

Mais c’est la faute de qui, alors ?

De Nausicaa-Butterfly et de sa famille, qui n’a pas de preuves suffisantes à apporter ?

De l’administration qui ne veut pas régulariser ces gens parce qu’”on ne peut pas accueillir toute la misère du monde ?”

Du foyer qui vide les chambres pour les remplir de nouveau, parce que les arrivants sont toujours plus nombreux ?

Ce n’est la faute de personne. Personne n’est responsable.

Mais PUTAIN, on marche à l’envers, là. Il est temps que quelqu’un soit responsable.

Parce que sinon 4 personnes vont se retrouver sur le pavé.

Publicités
Cet article, publié dans Coups de gueule et de griffe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour La faute à qui, alors ?

  1. Tsiporah dit :

    Et parmi les profs…personne pour l’accueillir?….

  2. Tsiporah dit :

    Pour les accueillir 🙂

  3. la girafe dit :

    Le soucis c’est qu’on ne sait pas combien de temps il faudrait les accueillir…
    En effet, une fois qu’on est sorti d’un foyer, il est quasiment impossible d’y retourner. Il faut alors attendre un logement d’urgence, et cela peut prendre 5 ou 6 mois…
    On peut comprendre que les collègues hésitent à assumer 4 personnes pendant 6 mois…
    En ce qui nous concerne, nous avons une chambre, mais impossible d’y accueillir tout le monde…

  4. Tsiporah dit :

    Je ne sais pas ou vous etes mais si c’est dans la région lyonnaise je peux peut etre vous trouver sois chez moi sois chez des amis un hebergement…

    • le dinosaure dit :

      Merci beaucoup Tsiporah! Nous ne sommes pas en région lyonnaise. Nous avons activé tous les réseaux possibles et imaginables de toutes nos connaissances dans notre région et on croise les doigts!

  5. Flocon dit :

    Je vous lis régulièrement, bravo pour votre blog.

    Concrètement, qu’est-ce qui est envisagé par la famille, dans cette histoire? Vivre dans la rue avec un bébé de six mois, j’imagine que c’est impossible. Quoique…
    Sinon, même proposition que Tsiporah si vous êtes en région parisienne, je peux essayer de chercher quelque chose -sans garantie mais ça ne coûte rien de tenter.

    • le dinosaure dit :

      Merci Flocon.
      Pour l’instant nous cherchons un logement au cas où le foyer mettrait ses menaces à exécution. Nous ne sommes pas dans la région parisienne mais merci pour ta proposition, ça fait chaud au coeur de voir qu’il y a des gens prêts à tenter quelque chose pour de parfaits inconnus.

  6. la girafe dit :

    Merci à tous les deux, vraiment…

  7. Tsiporah dit :

    Je suis au RSA actuellement, j’ai des fins de mois parfois serrée mais j’ai un toit, je suis au chaud chez moi, j’ai des papiers et un pays qui me reconnait. Que serais je si je n’aide pas des personnes qui ont besoin d’un toit et de réconfort?

  8. Flocon dit :

    De rien, c’est normal.
    Je croise les doigts pour qu’une solution soit trouvée. Tenez-nous au courant si possible.

  9. la girafe dit :

    Merci encore. Nous vous tiendrons bien sûr au courant dès que nous aurons quelque chose de vraiment concret.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s