Tu es poussière et tu retourneras à la poussière (hélas !)

Jeudi matin, 8 h. Bardée de sacs et pochettes diverses dans la grande tradition girafesque, je ahane en direction de la salle des profs et je croise Pilou-Pilou, un des bébés guépards de la Tanière. Double bise de rigueur et légère inquiétude de ma part : Pilou-Pilou a le teint d’un bigorneau pas frais.

“Ca va pas, Pilou-Pilou ?

-Si, si… Juste une nuit un peu courte, quoi !”

Coup d’œil égrillard de la girafe. C’est vrai, quand un grand mec de 20 ans en puissance de chère et tendre vous dit qu’il n’a pas assez dormi, vous pensez quoi, vous ?

Ah.

Regard tragique de Pilou-Pilou.

“Ca va pas avec mon aspirateur…”

Ah.

Venant de la part d’un homme qui, de son propre aveu, est capable d’arrêter net la diffusion de “Braveheart” (Je veux dire, Mel Gibson en jupette, quoi !) pour briquer le miroir qui est derrière la télé parce qu’il y a UNE tache dessus, cette remarque équivaut  à l’aveu d’une panne sexuelle pour un légionnaire sevré de jupon (et de chèvre) pendant 40 jours.

“Qu’est-ce qui s’est passé ?

-Ben hier, j’ai fait le ménage –normal, quoi… (Traduction : j’ai astiqué le moindre recoin au coton-tige stérile micro-aéré)

-Eh ?

-Ben j’ai conclu par l’aspi… Il était 10 heures du soir…

-Eh ?

-Ben le sac a explosé…”

Cette semaine, j’ai 3 réunions, une inspection, les bulletins à remplir et des gnous qui arrivent de tous les coins du monde… Et bien c’est moi qui lui ai tapoté l’épaule !

Publicités
Cet article, publié dans En marge de la savane...., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Tu es poussière et tu retourneras à la poussière (hélas !)

  1. pakita dit :

    Sourire… et pourtant c’est tragi-comique… Les personnes prisonnières de leur besoin de propreté ont toute ma compassion, même si je n’arrive pas à comprendre comment on arrive pas à se débarasser de ça.
    Comme quoi il y a des drames dans les recoins insoupçonnés de l’existence !
    RIP le sac d’aspi !

  2. la girafe dit :

    J’ai souri, moi aussi ! Pilou Pilou est tout à fait conscient de sa névrose, heureusement, il en rit carrément !
    Bises Pakita !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s