Brèves de rentrée.

Oyez, oyez ,braves lecteurs, l’épopée de la rentrée des minipouces du dinosaure!

Une heure après l’entrée en classe, alors que le dinosaure vient de distribuer le 650eme document à faire remplir par les géniteurs des minipouces et qu’il ajoute une ligne supplémentaire aux 10000 consignes notées dans le cahier de texte, s’élève la douce voix de Germain-Aristide: “Maîtreeeeeeesse, y’a Hermantrude-Gudule qui vient de vomir.”

Volte-face du dinosaure vers les deux gamins.

Hermantrude-Gudule a le plus beau blanc de papier mâché première catégorie comme fond de teint. Un filet de vomi lui coule encore de la bouche et se faufile allègrement vers son joli chemisier crème. Son cahier de texte est redécoré pour l’année, son coin de table extérieur a pris de la hauteur et son cartable a gentiment récupéré les derniers éléments de vomi, épargnant quasiment la moquette qui orne stupidement la salle de classe du dino.

Et là le dino se retrouve devant l’équation suivante:

Comment amener la gamine à l’infirmerie sans:

  1. laisser seuls les 20 autres gamins dont il a la charge (sachant que la visite guidée de la Tanière n’a pas encore eu lieu et qu’AUCUN minipouce du jour ne sait où crèche Madame Guêpe, notre infirmière bien aimée)
  2. faire sortir gentiment la gamine de la salle, histoire qu’elle prenne l’air et ne nous bisse pas l’expérience en intérieur
  3. rassurer ladite gamine qui reste figée et aphone, comme statufiée sur sa chaise,
  4. ne pas vomir soi-même en s’approchant de la gamine?

Mode apnée enclenché, cartable saisi d’une patte alerte, sourire (un brin crispé) à destination d’Hermantrude-Gudule, et première entorse de l’année  au règlement intérieur du dino qui dégaine son téléphone portable et lance un SOS désespéré : “Ici le dinosaure. STOP. Une élève vient de vomir. STOP. Besoin urgent de Madame Guêpe et d’un agent pour nettoyer les dégâts. STOP”

Et bien croyez-moi, aussi alerte et rapide qu’ait pu l’être Madame Guêpe, ça m’a paru vachement long…..

Bon, après cet instant de glamouritude aboslue on aurait pu penser que le dinosaure allait finir sa journée tranquillement…

Naïf lecteur…..

Après-midi du même jour, après la visite guidée de la Tanière avec le dino en guide touristique de haut vol, petite lecture du règlement intérieur et explication de ce qu’on peut, doit, ne doit pas, ne peut pas faire ou dire dans l’enceinte sacrée de la vénérable Tanière.

“Maîtreeeeeeeeeeeeeesse, y’a Petit Koala survitaminé qui saigne!”

Volte-face du dinosaure et face-à-face brutal avec un kleenex jadis blanc, et désormais rouge vif et à deux doigts (tout petits les doigts hein…) du débordement,  tenu d’une main quelque peu tremblante par Petit Koala survitaminé sous sa narine gauche…….

“Euh………. Madame Guêpe!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! J’ai quelqu’un pour toi! (oui encore…. )”

Après tout ça le fait que Germain-Aristide me cite très sereinement comme jeu dangereux “le jeu de la tomate”, finalement ce n’était qu’anecdotique!

Ouaip, c’est officiel, les affaires reprennent!

P.S: Ce matin le dinosaure s’est déplacé pour tester un gnou exotique qui n’a pas jugé bon de se déplacer lui….

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s