Initiales B.B.

Ca s’appelle “Build a Bear”.

Au lieu de la vendre, on y achète la peau de l’ours, on la fait gonfler de rembourrage et on obtient une peluche à son goût.

Evidement, comme nous sommes chez les américains, mandarins du marketing, on peut aussi le pourvoir de divers petits accessoires personnalisés. 

Marketing ne rime pas toujours avec bon gout, mais si on parvient à éviter les tenues de base-ball, les tutus à paillettes et autres déguisements de pirates, on peut arriver à un résultat plutôt sympa, comme celui-là, par exemple :

IMGP9899

Qui a arraché au Foetus ce commentaire bardé d’à propos :

“Ah ouais! En fait, c’est Valérie Damidot, les poils en plus !”

Depuis, j’ai comme qui dirait l’impression que Bricolo Bear ne regarde plus ma tapisserie de la même façon… Faudra que je me souvienne de ne pas le nourrir après minuit…

Publicités
Cet article, publié dans On the road..., est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s