John, on a un problème…

Lecteur,

Il y a quelques jours, naïve et guillerette, je t’annonçais  : “J’ai vaincu la malédiction des salles obscures”, “le vent a tourné” et autres con*******  à base de signe indien qui se serait enfin fait la malle dans le bon sens.

Ben c’est officiel : l’univers se fout de ma gueule.

Je dirais même qu’il rigole comme une baleine.

Bon, je t’explique : au mois de septembre (cette époque bénie où tu imagines encore que bien sûr, tu boucleras tous tes programmes en temps et en heure –soupir), je tombe sur un article annonçant que John Malkowich adaptait Les Liaisons Dangereuses au Théâtre de l’Atelier.

Ayant lu ça, je fais trois sauts périlleux dans le dedans de moi-même. Parce que Malkowich, quand même, quoi. Et puis Les Liaisons Dangereuses, hein. THE roman du XVIIIème. THE roman tout court, si j’osais. (D’ailleurs, j’ose, chui chez moi, non ?)

Bref, j’en parle tranquillement au dino ( “HHHHHHHHHiiiiiiiiiiiiiiiii ! Le dino ! Les Liaisons Dangereuses ! Au théâtre de L’Atelier ! Tu viens, hein, dis ? On prend des places ? Hein ? Hein ? Hein ?”) et nous programmons un p’tit passage par la capitale. Billet de train, billet de théâtre, tout est réservé dans la foulée.

Bref, c’était décidé, callé, ficelé comme une dinde de Noël. La date se rapprochait et j’étais comme une gamine de 106 …. Bon, d’accord, à peine 4 ans.

Et puis hier, appel du dino assis devant son ordinateur :

“Hum… Euh… La girafe ? Y a comme qui dirait un léger contretemps…

-Mmmmm?

-La pièce de théâtre, tu sais ? Les Liaisons Dangereuses ?

-Ouiiiiiiiiiiiiiii ?

-On ne pourra pas y aller… Le spectacle est annulé aux dates qu’on avait prévues, un comédien s’est blessé… »

ARRRGGGGGG.

En toute honnêteté, il y avait combien de chance pour qu’un truc aussi improbable se produise ?

J’en aurais cassé des mugs (laids, je te rassure.)

Moralité : rien ne sert de vouloir changer sa nature, je suis abonnée à la loose.

La prochaine fois que je parle de karma rétabli, qu’on me lance des bouddhas. Merci.

Edit : le dino vient de passer un grand moment au téléphone avec le service de réservation du théâtre et un jeune homme, charmant au demeurant, nous a finalement trouvé des places quelques jours plus tard.

Moralité bis : en cas de conspiration de l’univers, toujours avoir un dino sous la main pour botter les fesses du cosmos !

Publicités
Cet article, publié dans Culture et Cie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour John, on a un problème…

  1. Le Foetus dit :

    J’adoooore, surtout le « qu’on me lance des bouddhas » !!!

  2. la girafe dit :

    Merci le Foetus ! Je rougis (derrière mon bouddha) !

  3. Virgibri dit :

    Mais la SNCF est-elle aussi compréhensive face à ton karma ?

  4. la girafe dit :

    Le vicomte de Valmont !
    Reste à espérer qu’il n’y aura pas d’orage apocalyptique ou autre manifestation de la mauvaise volonté du destin !

    • Virgibri dit :

      J’ai posé ma question trop vite, avant d’aller voter : mon enthousiasme m’a nui ! Sur le chemin, j’ai évidemment pensé à Valmont mais on a tellement tendance à omettre son titre…

  5. la girafe dit :

    Tout à fait d’accord, Virgibri ! A peine t’avais-je répondu que j’ai eu un doute sur le titre de noblesse… J’ai du me remémorer certains passages des lettres de Mme de Merteuil pour en être sûre !

    • Virgibri dit :

      Bon, sinon, qu’est-ce que j’ai adoré ce roman ! Je l’avais sur ma liste de Bac, en première… (Oh le coup de vieux !)
      Il fait partie des livres que je veux relire.

  6. la girafe dit :

    Lu tardivement, en hypo, en ce qui me concerne : un gros coup de cœur ! J’avais d’ailleurs secoué les puces de ma prof de l’époque qui ne m’avait rien apporté de plus que les « profils d’une œuvre » sur la question….

  7. Ping : Les Liaisons Dangereuses donc… | Blog de la girafe et du dinosaure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s