Discussion dominicale.

Entendu entre deux cloches et trois œufs de Pâques…

“J’ai toujours dit que la pitié était un sentiment avilissant. Sur ce point je suis tout à fait d’accord avec Schopenhauer!”

Les animaux les plus bizarres de la Tanière ne sont finalement pas les gnous…. Leurs enseignants sont vraiment étranges!

Publicités
Cet article, publié dans Culture et Cie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Discussion dominicale.

  1. Virgibri dit :

    Schopenhauer en a influencé plus d’un, alors qu’il était (parce qu’il était ?) fort sombre…

  2. la girafe dit :

    Quelques éclosions, quelques cloches et beaucoup de philosophie… Voilà qui résume assez bien notre métier, je trouve…
    Joyeuses Pâques, Virgibri !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s