Quand le dinosaure en voyage devient un malotru…

Le dinosaure est un être policé, tout de calme et de retenue… tant qu’on ne vient pas trop lui chatouiller le menton avec des balivernes.

Il est un moment où le dinosaure est particulièrement chatouilleux, c’est quand il a charge de 40 et quelques âmes de jeunes fauves en mal de découverte… , bref quand il est en sortie scolaire, et tout particulièrement en voyage à l’étranger.

Parce que le dinosaure est un anxieux de nature. Ne vous fiez pas à son allure de gros dur, il flippe en permanence 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour tout et n’importe quoi! Alors quand des parents plus ou moins inquiets lui confient leur progéniture adorée pour quelques jours il est mode flippage +++++++++++++++++++++

Pourvu que ça leur plaise!

Pourvu qu’on en perde pas un!

Pourvu qu’on ait pas un malade!

Et j’en passe….

Mais l’angoisse la plus récurrente et la plus constante est celle du “pourvu qu’on en ait pas un qui passe sous une voiture!”

Pour éviter tout écrasement intempestif de gnous en goguette à l’étranger le dinosaure n’hésite jamais à faire rempart de son corps musculeux afin d’éviter qu’un véhicule motorisé ne roule sur un de ses protégés. Et parfois cela dégénère un chouia….

Rome, Le Vatican, via della Conciliazone. Feu rouge pour les voitures, feu vert pour les piétons. Minuscule passage clouté. 37 gnous à faire traverser.

Le dinosaure se place dos aux voitures arrêtées au feu et lance la grande transhumance des gnous. A grands renforts de bras et de “Allez, allez, on se dépêche” il fait traverser sa harde. Las! Le feu ne reste vert qu’un bref instant et lorsque le rouge de fin de transhumance resurgit il reste 4 gnous à faire traverser.

N’écoutant que son courage, le dinosaure leur fait signe de se magner les fesses et  de libérer au plus vite la chaussée pour les voitures, non sans avoir au préalable fait signe au conducteur de la première voiture qu’il n’y en avait pas pour longtemps.

Et là, ledit conducteur de faire vrombir son moteur, de commencer à râler dans son plus bel italien et de faire avancer sa voiture jusqu’à ce que le dinosaure en sente le parechoc sur ses petits  mollets musclés. Le dinosaure ne bougeant pas d’un pouce (selon le vieil adage de tout prof un minimum consciencieux: “Mieux vaut finir soi même sous une voiture que d’y laisser un élève”) le conducteur se met à l’insulter en italien, sans doute persuadé que la langue de Dante était une parfaite inconnue pour l’animal préhistorique!

Manque de bol! Dante et le dinosaure c’est une belle histoire d’amour. Et à trop chauffer les oreilles du dinosaure on rencontre sa colère.

D’où une volte-face brutale de l’animal et un beuglement profond digne du plus primitif des supporters de foot “E va fan culo” accompagné de quelques autres insultes de bon aloi que la décence m’interdit de nommer ici.

Le dinosaure 1-l’automobiliste italien 0.

Bon, après, ça a été dur d’éluder les questions des gnous qui voulait connaître le sens exact de propos si efficaces….

Croyez-vous que cela aurait servi de leçon au dinosaure?

Que nenni…

Mais ce sera pour un prochain article….

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Quand le dinosaure en voyage devient un malotru…

  1. pakita dit :

    On veut des photos !!!!!!!
    Ah ! que j’aime les latins… même lorsqu’ils sont discourtois de la sorte. Je ne sais pas… y’a comme une passion éternelle chez eux.
    Mais euh… hum… le dinosaure est notre héros bien sûr !

    • le dinosaure dit :

      Je suis soulagée de voir que le dinosaure reste le héros malgré tout!
      Quant aux photos, hélas! point n’y en a! Aucun gnou n’a eu la présence d’esprit d’immortaliser cette scène d’anthologie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s