Ce n’est qu’un au revoir…

Saumon fumé ? Check.

Foie gras ? Check.

Dinde ? (Non, Cynthia, pas toi.)  Check.

Bûche(sssss) ? Check.

Mardi matin, la girafe et le dinosaure reprendront le chemin de la Tanière, repues.

Et pourtant, il leur manquera quelque chose… Ou plutôt, quelqu’un.

Mardi, pour la première fois depuis dix-huit mois, nous effectuerons notre rentrée sans Herr Fœtus, un des lecteurs de ce blog, mais surtout, un des tôliers de la Tanière… Et même si nous allons continuer à le poursuivre hors concours de nos assiduités (amicales, eh dites donc !), son humour et son élégance, qui ne tient pas qu’à ses sempiternels cachemires, vont bien nous manquer au quotidien…

Les élèves sont orphelins, les profs de lettres aussi…. Mais, Dieu Merci, il est encore des endroits où on peut siroter un coteau du Layon en discutant de tout et surtout de n’importe quoi!

See you soon, Herr Foetus!

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Ce n’est qu’un au revoir…

  1. Virgibri dit :

    Bonne reprise bien repus ! Rien que d’y penser, je me sens lourde…

  2. la girafe dit :

    Heureuse de te croiser dans la jungle, Virgibri ! Je te rassure, ces aliments ont été mangés en plusieurs occasions ! Il n’en est pas moins vrai que nous sommes effectivement une peu lourdes…

  3. Virgibri dit :

    Pourquoi ai-je l’impression d’avoir déjà rôdé dans cette jungle ?

  4. Le Fœtus dit :

    Le fœtus lui-même est vraiment triste de ne pas reprendre le chemin de la tanière ! Le fœtus va être en manque de ces déjeuners à 4 le midi, des cafés en salle des professeurs, de la connerie des uns, de l’esprit des autres. Même Marie-Brenda et ses Wurst, son maquillage et ses jeans trop étroits va manquer au fœtus alors c’est pour dire ! Mais le foetus ne se prend pas encore pour Alain Delon, non non non… (Déjà parce qui le fœtus est mieux habillé que lui) si le fœtus parle de lui à la troisième personne, c’est parce que ça fait trop mal de dire « je » c’est affronter la réalité et se rendre compte que, bah c’est fini. Alors le fœtus va se réveiller le cœur gros demain en pensant à la reprise qu’il aurait du faire… Le fœtus remercie la Girafe et le Dinosaure pour toutes ces perles, ces bijoux d’instants et ces fourrures (euh fous-rires, Elizabeth Taylor sors de ce corps).
    Parce que même si le foetus était en 6eme en l’an 2000, il a essayé de laisser sa patte au sein de la tanière. Il repassera devant celle-ci pour aller étudier, son passage sera à l’ancienne, en retard, un clope à la main, un cachemire sous le trench et son long champ sous le bras… Il regardera les salles C02, C03 et C04 depuis les quais de Seine et sourira avec nostalgie.

    Bien à vous, bien à moi, bien à nous…

  5. la girafe dit :

    Quelque chose me dit qu’en tant que TZR, tu as arpenté bon nombre de jungle, Virgibri… Et ce n’est pas fini, apparemment !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s