W.M.C.A…

Il y a quelques jours, j’écrivais : “ ces derniers jours, les gnous tiraient la langue.”

Eh bien je viens d’avoir la confirmation que j’aurais mieux fait d’imiter la ceinture d’Ariel Dombasle, à savoir : me la boucler sévère.

Trois jours avant les vacances, j’ai en effet donné à une classe un exercice qui témoigne de la forme rayonnante que je tenais alors.

Le thème ? Repérer les compléments dans un texte. Les gamins s’exécutent, puis me rendent leur copie en me dévisageant d’un drôle d’air. Perplexité de la girafe qui dégaine en douce le miroir de poche confisqué à Cyndy-Marie-Clothilde ; mais non, ni plume ni casque de pompier qui pourraient expliquer ces regards étranges…

Depuis, je me suis relue. Voici la première phrase de l’exercice en question :

“Hamilcar s’adresse à Bernadette. Il lui parle du voyage en train. Il vérifiera lui-même les horaires de vol”

Woups My Connerie Culpa Abyssale… Et une perle, une !

Publicités
Cet article, publié dans Le collier de perles de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour W.M.C.A…

  1. Armand dit :

    Chère Girafe,
    Il est parfois préférable d’utiliser des extraits de textes classiques existants.
    De mon temps, les recueils de ces petites merveilles s’appelaient des anthologies…
    Comme disait déjà Dean Martin en 1955: « Memories Are Made Of This. »
    Amitiés

  2. pakita dit :

    bon ben, ça ne te rend que plus humaine à leur yeux, non ?

  3. la girafe dit :

    Armand, en matière de souvenirs, je pense que les loupiots se souviendront au moins d’avoir eu un prof doux-dingue, s’ils oublient tout le reste…
    Ô combien humaine suis-je Pakita ! Je n’hésite pas parfois, à tutoyer les fins fonds de l’humanité… Heureusement, les gnous font pareil, c’est ce qui me console (ou pas !)

  4. Armand dit :

    Chers Dinosaure et Girafe,
    Vos commentaires à Pakita me donnent envie d’ajouter…
    Je ne me souviens que de quelques profs. Avec l’âge, on oublie les mauvais souvenirs pour ne se garder que les meilleurs.
    L’enseignant qui a changé le plus mon existence ne m’a même jamais donné cours « officiellement », et je ne l’ai vu qu’une fois dans ma vie (un anniversaire de mariage)…
    Il est devenu recteur d’une école d’ingénieurs, spécialisée dans la supraconductivité, puis ce fut l’éméritat. Il m’écrit encore chaque année.
    Je vous souhaite de laisser de tels souvenirs dans la tête de quelques-uns de vos gnous!
    Bonnes fêtes de Noël et Nouvel-an.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s