C’est jaune et marron, et ça saute partout! Une idée?

Houba! Houba! ça vous rappelle quelque chose? Non? Mais si.… allez! faites un effort! ça y est, vous l’avez visualisé: le grand truc dégingandé jaune et marron qui saute partout comme un fou?

Et bien dans la Tanière le marsupilami est une espèce en voie de développement avancé.

Seul espoir pour les enseignants et autres adultes, le marsupilami garçon a tendance à plus se développer que le marsupilami fille. La reproduction pourrait être limitée. Quoique… les dernières recherches scientifiques laissent à penser que le marsupilami serait un adepte de la génération spontanée!

Mais me direz-vous comment reconnaitre un vrai marsupilami? Je vous rassure tout de suite, point n’est besoin de longues heures d’affut patient à l’abri d’un des maigres fourrés de la savane. Le marsupilami est une espèce voyante, très voyante même, et en prime nettement audible.

Ainsi l’entrée en classe du marsupilami ne passe jamais inaperçue. En général il arrive en courant, ou bouscule en riant à gorge déployée et sans une once de discrétion un de ses camarades. Dans les bons jours Marsu fait aussi trois fois le tour de la classe avant de réussir à retrouver sa place dans la grotte, place qui est pourtant la même depuis le début de l’année.

Quand enfin Marsu se pose ce n’est que pour un bref instant. C’est à croire que sa chaise est recouverte de braises incandescentes qui l’empêchent de rester assis pendant les horriblement longues 55 minutes que dure un cours. Marsu tressaute donc à intervalles réguliers, se retourne vers son voisin, se lève pour aller jeter un papier, pour récupérer son stylo qui est tombé, pour emprunter de la colle, une feuille, un stylo rouge, un crayon à papier à un camarade.

Quand il se met en mode pause ce n’est que pour un très bref instant et jamais dans une position conventionnelle. Quand tous ces petits camarades sont assis sur leur chaise face au tableau, les jambes touchant le sol, Marsu est au mieux assis sur le côté, avec une jambe repliée sous son corps, quand il n’annexe pas la chaise de son voisin (qui n’existe pas: le professeur ayant pris la précaution de mettre Marsu seul à une table de deux afin d’éviter tout cataclysme nucléaire au sein de la savane).

Marsu ne comprend pas pourquoi le prof passe son temps à lui demander de se tenir correctement: il est assis, c’est déjà énorme pour lui.

Marsu ne comprend pas pourquoi le prof passe son temps à lui demander de se taire: il pose une question sur le cours, il suit donc, “c’est abuser M’sieur!”

Marsu ne comprend pas pourquoi il faut faire l’exercice au moment où le prof le demande et pas seulement quand il en a le temps, ou l’envie…: il a plein de trucs à faire, alors l’exercice va devoir attendre un peu.

Marsu ne sait pas parler autrement qu’à voix haute. Il fait donc profiter toute la classe de toutes ses réflexions et interrogations personnelles: “L’est quelle heure?”, “P’tain j’ai faim!”…..

Marsu est épuisant parce qu’en demande constante d’attention. Si vous voulez obtenir un Marsu calme pendant quelques minutes une seule solution: récupérer la chaise qu’il a annexée pour y étendre ses longues jambes, vous y installer avec autorité, et expliquer en individuel à votre énergumène favori ce qu’il doit faire comme exercice, d’une voix douce (pour ne pas le brusquer ou l’effaroucher) mais ferme (pour bien lui montrer que vous êtes le Grand Chef des Marsus). Le mieux est aussi de lui tendre un stylo et une feuille pour éviter qu’il ne se disperse dans une quête effrénée du matériel nécessaire à l’exécution de la tâche demandée. Bien entendu, pendant ce temps, vous devez garder un œil sur le reste de la classe, surtout que si vous avez un peu de chance votre classe ne comportera pas un seul exemplaire de Marsu…. Bref, c’est une séance de sport que vous allez improviser là! Sachez-le, après une heure de cours avec Marsu point n’est besoin d’aller faire un tour dans votre salle de sport favorite, votre séance journalière est faite!

Alors me direz-vous comment faites-vous pour ne pas étrangler Marsu?

La réponse est toute simple: Marsu a une arme fatale!

Laquelle?

En règle générale, Marsu est un animal adorable et d’une grande gentillesse….

Sont fous ces profs hein?

Houba! Houba!

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour C’est jaune et marron, et ça saute partout! Une idée?

  1. pakita dit :

    Hum, je dois t’avouer tout de suite. J’ai mis au monde un marsupilami.
    Voilà, c’est dit.
    Mon fils aîné (qui a aujourd’hui 24 ans et s’est tout de même un peu calmé depuis) correspond en tout point à ta description !
    Et bel et bien, il était aimé de ses profs, qui malgré tout n’avaient qu’une envie c’était le passer par la fenêtre.
    Je me rappelle d’une année où une de ses institutrices lui avait réservé tout la rangée du fond ! rien que pour lui ! Je crois même qu’elle avait renoncé à le faire s’assoir.
    Pourtant il faisait du foot, du vélo, du roller !! Il passait ses récréations à courir et à sauter !
    Il n’y avait qu’à la maison qu’il reprenait des allures humaines. Vas comprendre !

    Ouf que, tous mes autres gosses ont échappé à cette malédiction.
    Quoi que mon petit autiste ait beaucoup de point commun.
    C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle il ne sera jamais scolarisé !

    Au fait ? De quoi se nourrit le marsupilami ?

    • le dinosaure dit :

      Le marsupilami se nourrit de barres chocolatées, de chips, de nouilles chinoises sèches et de bonbons, le tout arrosé d’un bon coca ou, hélas, d’un « bon » redbull! Rien pour le calmer!

  2. pakita dit :

    ouaip… c’est bien ce que je pensais.
    heureusement qu’il bouge sans cesse finalement !!! Sinon, avec le nombre de calories, au lieu de sauter, le marsupilami roulerait 😉

    • le dinosaure dit :

      Oui, à cet âge-là, c’est injuste! Ils brûlent toutes les calories qu’ils avalent (dixit la girafe).
      Par pitié, pas de Marsu roulant, t’imagines les dégâts dans une classe! (dixit le dinosaure)

  3. Mistinguette dit :

    J’ai tout un nid de Marsu dans ma classe !
    Et quelques ouistitis…
    Oskour !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s