Le spectre de la DGH

Dans le petit monde de la Tanière une période difficile s’ouvre fin janvier. C’est en effet la période où l’horrible DGH sort de son nid.

DGH est un monstre abominable qui ressurgit tous les ans dans toutes les Tanières du petit monde de l’Education Nationale. En voici un rapide portrait robot:

Nom: DGH

Sexe: féminin

Caractère: boulimique

Nourriture principale: les heures d’enseignement

Objectif annuel: réduire le nombre d’heures allouées à chaque matière et augmenter la charge de travail des différents enseignants de la Tanière.

Auxiliaires principaux: l’Inspection Académique, le Rectorat

Grand chef de la DGH: le ministre des Tanières de France et de Navarre.

Bras armé de DGH: Grand Lion qui est chargé de faire avaler les différentes couleuvres et autres boas constrictors à son troupeau d’enseignants.

Tous les ans donc, à la même période, DGH refait surface.

S’ensuivent alors des calculs alambiqués et sournois pour sauvegarder un minimum la Tanière et ses conditions d’enseignement.

Las, c’est bien souvent un combat perdu d’avance. Et le troupeau des enseignants est en réalité mis devant le fait accompli: DGH A FRAPPE!

Et le pire c’est que DGH est tellement fourbe qu’elle arrive à semer la zizanie au sein même du troupeau des enseignants, chacun se battant alors pour son espèce, quand ce n’est pas pour sauver sa peau tout simplement, et à ce moment-là dans le petit monde de la Tanière tous les coups sont permis. Nul enseignant n’est prêt à devoir voguer d’une Tanière à l’autre Peu d’enseignants sont prêts à affronter une nouvelle Tanière sans l’avoir véritablement choisi et par le seul fait de DGH. Et chacun se bat bec et ongle pour conserver sa grotte, ses heures et un minimum de confort dans le travail.

Autant vous dire que quand DGH émerge de son hibernation annuelle la panique enfle dans la petite grotte annexe et que très vite celle-ci peut devenir un véritable champ de bataille!

Bienvenue dans la Tanière!

Z’êtes prêts? Sabre au clair, chargez!!!!!!

Publicités
Cet article, publié dans La douce jungle de la Tanière, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s