Un peu de douceur dans un monde de brutes.

Petit florilège de bons mots de nos gnous exotiques lâchés dans le questionnaire de Proust:

Mon héros de fiction c’est Batman parce qu’il aide ceux qui sont sans différence (pour sans défense)… En lisant ça la girafe a hésité entre le sourire attendri et la larme de désespoir… parce que ce n’est sûrement pas par un hasard total que ce jeune gnou a fait cette erreur…. Quelle image peut-il bien avoir de lui-même?

Il aide les jeans (pour les gens). On rigole, on rigole, mais c’est important la sauvegarde du jean aussi!

Ce personnage protège des chats (pour des méchants). Souris du monde entier, cessez de trembler! Un sauveur vient de vous arriver!

Bon, on vous dispensera des réponses à propos du héros de la vie réelle parce que là, c’est sûr, nous avons de quoi faire pleurer dans les chaumières, et ce n’est pas la vocation première de ce blog!

 

Publié dans La tour de Babel, Le collier de perles de la Tanière | Tagué | Laisser un commentaire

Voilà, je crois qu’on y est…

Au ras des pâquerettes.

Encore un peu et on creuse en sous-sol.

Vous pensez que j’exagère ?

Jugez plutôt :

Cet après-midi, 15 h :

“Bon, nous allons copier le cours. Sortez une feuille quadrillée.”

Alphasine-Granguimpe, 4ème (oui, oui, 4ème) :

“C’est quoi, une feuille quadrillée ?”

Voilà, voilà…

Publié dans La douce jungle de la Tanière | Tagué | 4 commentaires

Aujourd’hui j’ai appris mes premiers mots d’hindi.

Ce qu’il y a de bien quand tu es prof de gnous exotiques c’est que tous les jours tu découvres de nouvelles choses, de nouvelles langues.

Tiens, moi ce matin j’essayais de déterminer le niveau de français d’un jeune gnou.

« Bonjour, je m’appelle madame Dinosaure. Et toi? »

Tout ce que j’ai obtenu comme réponse c’est un regard d’incompréhension totale.

Le dino est un animal persévérant.

« Moi (geste de la main vers ma poitrine), le dinosaure. Et toi? »

Petit moment de silence et enfin le gnou me lâche son prénom, ou son nom, je sais pas trop à la vérité.

Manifestement c’est la seule chose qu’il sait dire en français.

En animal consciencieux, je cherche une langue tierce pour communiquer, histoire d’aider Vasco de Gama qui va sans aucun doute récupérer le jeune gnou dans ses classes.

Je tente un timide « English? »

Hochement de tête affirmatif du jeune gnou.

Méfiant, le dinosaure reprend: « Do you speak english? »

Et là le gnou de me répondre en agitant légèrement les mains devant lui « viki viki » (vous me pardonnerez l’orthographe sans doute aléatoire, je ne maîtrise pas vraiment l’hindi).

Je venais donc d’apprendre mes premiers mots d’hindi….

Bon, vous conviendrez avec moi qu’une réponse en hindi ne présageait pas d’un excellent niveau en anglais… surtout quand elle signifie « un peu ».

De fait le jeune homme ne connaissait que « What’s your name? » dans la langue de Shakespeare…

Je l’ai donc expédié manu militari chez Vasco de Gama, le grand gourou des gnous exotiques ne parlant pas un mot de français.

Quand j’ai rejoint la salle des profs de la Tanière j’avais la mine un chouia lasse.

Mais quand j’ai raconté ce qui venait de se passer à la girafe, au lieu de compatir, elle m’a éclaté de rire au nez!

Moi j’vous le dis, parfois on est trahi par ceux qui nous sont le plus proches!

Publié dans La tour de Babel | Tagué | 2 commentaires

Permis d’exhumer.

Quand le dinosaure essaie d’apporter un peu de culture littéraire à ses gnous, ça donne ça:

« Ils ont enterré Molière de nuit parce qu’ils ont pensé que Molière était pas dans sa tombe »….

Recherche cadavre désespérément…

Quand je pense que le support audio dans lequel se trouvait la réponse était en accès libre et illimité, je ressens une grosse lassitude….

Les rendre autonome qu’ils disaient….

Et ben moi je vous le dis, on n’est pas sortis de l’auberge! Ni du cimetière….  à ce rythme-là, on y sera toujours à Halloween!

Publié dans Le collier de perles de la Tanière | Tagué | 2 commentaires

Etre parent. Ou presque.

Brunilda-Muflurine est une de mes élèves de 4ème.

Ou de 3ème, chai plus très bien. J’ai un peu du mal à la situer.

Rassurez-vous, elle me retourne le compliment, puisqu’en presque 15 jours de classe, elle n’a réussi à trouver que 2 fois le chemin de ma salle.

Laquelle se situe en face de l’entrée du collège, hein.

Après avoir envisagé d’investir dans un panneau indicateur format maxi avec paillettes et petite musique d’ambiance (genre scène de la douche, dans Psychose), j’ai finalement opté pour petite rencontre amicale avec Mme Muflurine.

Moralité ? Ne jamais, je dis bien, JAMAIS, frustrer la princesse qui sommeille en nous.

T’as envie de paillettes ?

Tu fais péter les paillettes, ma fille.

T’ajoute même les guirlandes clignotantes et les strass.

Tout, plutôt que d’entendre une génitrice de gnou lâcher avec véhémence :

“Nan, mais vous comprenez, “Tu dois aller à l’école”, ça va bien 5 minutes ! Ca me fatigue de lui répéter ça ! J’lui ai dit une fois ou deux et si elle comprend pas qu’est-ce que vous voulez que j’y fasse? Franchement, j’vais pas m’épuiser, hein !”

Rhooo… Non, madame, surtout pas ! D’autant que l’épuisement, c’est contagieux. Quand j’ai raccompagné cette mère poule à l’entrée, j’en baillais. Je ne devrais pas me débattre autant pour que les élèves bossent/apportent leurs affaires/écoutent/soient à l’heure, j’vais finir par faire une couvade !

Publié dans La douce jungle de la Tanière | Tagué | 2 commentaires

On n’est jamais si bien servi que par soi-même, quelle que soit l’époque…

Petit travail de recherche à partir d’un dossier documentaire tout simple (1 page et demie) fourni par le dino.

Réponses toute simples (pour ne pas dire simplistes) des gnous qui sont déjà en très grande forme:

« Molière s’est inspiré de Molière »… Pourquoi aller chercher l’inspiration ailleurs quand on peut se l’auto-fournir?

« Plaute s’est inspiré de Molière », après, cela va de soi, avoir fait un petit voyage dans le temps, oh trois fois rien, une broutille, un petit saut en avant de quoi? 16 ou 17 siècles…..

Allez savoir pourquoi, là, j’ai l’impression que l’année va être très, très longue….

Si Plaute pouvait avoir l’extrême amabilité de me prêter sa machine à voyager dans le temps, ça m’arrangerait!

Merci d’avance.

Publié dans Le collier de perles de la Tanière | Tagué | Laisser un commentaire

Couvaison et sororité

Discussion avec un jeune gnou exotique afin de déterminer son niveau en français.

-Est-ce que tu as des frères et des sœurs?

Après un froncement de sourcils concentré le jeune gnou répond: « Oui, j’ai deux frères et une sœur. »

On pousse l’examen un peu plus loin: « Quel âge ont-ils? »

Nouveau froncement de sourcils concentré et réponse: « Mon frère, il a 6, l’autre il a 9 et ma petite sœur… (moment de réflexion intense) elle est dans le ventre. »

Effectivement la maman du jeune homme est enceinte…

Mais jamais encore on ne m’avait annoncé un petit frère ou une petite sœur pas encore né(e)!

Publié dans En marge de la savane.... | Tagué | 1 commentaire